Membres Membres Panneau de contrôle de l’utilisateur Panneau de contrôle de l’utilisateur FAQ FAQ Inscription Inscription   Rechercher Rechercher Connexion Connexion

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 15:58 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Magicluna a écrit:
]tant que la personne m'explique d'abord ce qu'elle veut et qu'elle ne pose pas ses mains n'importe où ou ne me prend pas mes accessoires sans que je ne lui ai donné mon accord.

On est d'accord, certains visiteurs (ou badauds) pensent qu'on devrait "assumer" nos personnages voir toutes tenues (en cosplay ou civil)

Mais quand ces même gens vont au salon du l'auto, à une porte ouverte dans une caserne, sur une piste de ski, ou à la plage, ils aiment bien:
- se casquer voir se mettre en combinaison au volant d'une bolide
- tenir une arme façon Rambo
- porter la même marque d'équipement que le champion du moment
- bronzer avec le même maillot qu'une star du surf
demande leur maintenant de:
- faire un tour en "tandem" avec un champion
- faire le parcourt du combattant
- faire la piste rouge
- faire une initiation planche à voile dans l'eau froide
il y a déjà moins de volontaire.
Pour:
- s'inscrire pour un rallye
- signer pour en chi#r
- descendre la piste noire
- faire du surf dans des rouleaux de 3m
il n'y a plus personne!

Par contre dès qu'une femme s'habille "Slutwalk" (*) elle devrait pour & selon ces même personnes automatiquement être partante pour un effeuillage ou un attouchement voir plus même sans affinité.

(*) aucun mépris ou amalgame de ma part, j'utilise seulement le terme le plus généraliste ( https://fr.wikipedia.org/wiki/SlutWalk ) choisi par les militantes elles-même afin de défendre pour toute les femmes (en cosplay ou non) le droit à s'habiller comme elle veulent. Vous pouvez voir sur la photo de leur site http://slutwalk.ch/ que certaine ne revendique que le droit au T-shirt moulant non échancré et au short mi-cuisse.

Réflexion à ma famille à notre arrivée dans la salle ainsi vêtus:
Image
"Etes vous BDSM?" (heureusement que ma fille ne m'a pas demandé de lui rechercher le sigle sur wikipédia :shock:
ma réponse
"non, nous sommes DC" (prononcé comme "d'ici" mais référant dans le contexte à https://fr.wikipedia.org/wiki/DC_Comics )
Je précise que le shooting inspirées des scènes (édulcorée) d'anthologie
https://www.youtube.com/watch?v=y2T7R8WXz0A
https://www.youtube.com/watch?v=eIo_S0aHyfI
fut réalisées APRES être RESSORTIS de la salle.

Je soutien aussi à 100% ceux & celles qui arrivent à assumer leur personnage mieux que nous:
l'attitude de la cosplayeuse
https://www.youtube.com/watch?v=xQ3_JKM ... u.be&t=100
n'étant finalement que la reprise des poses de sonorisée par Eliza Dushku
https://www.youtube.com/watch?v=blWZXnK ... u.be&t=380

A chacun son niveau la piste bleu pour nous, la rouge pour eux.
Les moniteurs qui forcent les élèves à passer des épreuves alors que leur fédération ne leur a pas reconnu les prérequis finissent vite devant des juges...
"Comme il n'y avait plus de place en natation débutant, j' vous ai mis vot'gamin en perfectionnement plongeon 5m, pas besoin de savoir nager, j'le repêcherai pour m'entraîner a repasser mon brevet MNS..."

Dernière édition par Cypher le 24 Mars 2016 16:42, édité 2 fois au total.
Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 16:16 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Cypher a écrit:
"Etes vous BDSM?" (heureusement que ma fille ne m'a pas demandé de lui rechercher le sigle sur wikipédia :shock:
ma réponse
"non, nous sommes DC" (prononcé comme "d'ici" mais référant dans le contexte à https://fr.wikipedia.org/wiki/DC_Comics )


Mais mon dieu *facepalm* les gens sont d'une stupidité. Je suppose que la personne rit encore de son trait d'esprit u_u

Et pour revenir à l'idée "d'assumer" le fait de porter un costume, j'ai eu un échange un peu houleux une fois avec un type en convention qui voulait absolument prendre une photo d'une amie en costume (pas sexy ni rien hein, Cruella d'Enfer xD) alors qu'elle était en train de manger son pique nique. Je lui dit gentiment qu'on est en train de manger, repasser plus tard, il m'ignore et tente de passer en fufu pour prendre la photo d'un autre angle. Je me cale devant lui et il finit par me dire genre que si on est en costume, c'est bien qu'on veut être pris en photo ou quelque chose du genre.

Je ne lui ai pas fait bouffer son appareil photo mais il n'a pas eu sa photo. Par contre il a eu droit au sermon sur le consentement, la liberté, toussa xD
Comme quoi cette idée que le fait de porter un costume, même pas forcément sexy forme une sorte de contrat avec le public qui nous rend à l'état de choses de divertissement, ou d’œuvres d'art sans plus aucun libre arbitre, est assez répandue.
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 16:31 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Surtout chez les dorks
Image
car pour utiliser les termes de Patrick Swayze dans Brice de Nice:
Ils rêvent leur vie au lieu de vivre leurs rêves et nous jalousent secrètement
explication BD:
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/73 ... 7f0513.jpg
+ Réponse plus personnelle en MP :D

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 16:37 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
ça je pense que ça a plus à voir avec la misogynie du milieu geek en général qu'avec le cosplay en particulier xD

Que ce soit sur internet, en conv, dans les espaces dédiés voire même dans la vie de tous les jours, il faut se justifier d'aimer ce qu'on aime, en gros.
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 17:30 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
c'est peut être un manque de connaissance

Ce qui au yeux du milieu est un mème convenu peut sembler de la provoc pour d'autres.

Regarde l'exemple de la Catwoman du Comic-con qui semble "allumer" le journaliste face à un Batman falot.
Elle pouvait se permettre cela face à un journaliste sérieux et averti, sous le mode cabotin "souriez vous êtes filmé".
pas face à un post-ado libidineux en manque venu pécho.
Il aurait assimilé le geste à un consentement à cause d'un manque de culture DC.
Un "vrai" comic-geek sait distinguer la Catwoman de "Batman Return" qui veut jouer de la langue de celle en Showcase de "Batman: Year One" qui veut casser des dents.

Il y a parfois des codes à connaître pour éviter les malentendus
Par exemple, le port du bandana dépassant de la poche arrière était très codifié dans le milieu gays des 70s. Le sortir de sa poche en tournant le dos à celui qui vous a abordé était considéré comme une proposition voir un consentement
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bandana
(les anciens se rappelleront dans la BD Rank Xerox, la scène ou l'androïde ultra-testostéroné affiche involontairement ce signe)
Certains personnages affichant ce genre de signe subtil (voulu par l'auteur mais pas toujours connu par le cosplayeur) peuvent être pris comme un message par une personne ne sacahnt pas que c'est un cosplay.
Qui savait qu'en Egypte le bracelet de cheville était la marque de la prostituée?
Bien des signes de reconnaissance de communauté/fonction sont devenu des simples accessoire de mode
http://www.linfodrome.com/societe-cultu ... et-au-pied
mais tout le monde n'est pas au courant en même temps de la signification présente et passé.

Par exemple dans Enfer et Paradis un des héros a par un moment sur un oeil un bandeau avec une swatiska, considéré au Japon comme un symbole bouddhiste.
Si un cosplay Nippon se ramène avec en Allemagne ou Israël, cela devient une croix gammée et une nuit au poste...

je vais continué dans les cas extrêmes pour le fun.

En Europe, montrer sa jarretière est provocant, au Japon le zettai ryōiki se retrouve même dans les (vrai) uniformes scolaire n'est pas plus provoquant qu'ici un haut sans manche.
Par contre chez nous, se dégager la nuque fait "chignon de grand-mère" et ne va pas être pris pour un geste de séduction, mais chez les japonais de la vieille école...
http://www.lexpress.fr/styles/beaute/la ... 78420.html

Vous mettez une tenue de Geisha: pas de bol, pas de Maiko pour vous faire ce fichu nœud dans le dos alors faisons le devant!
Oups c'est ainsi qu'elles se distinguaient des prostituées.

Sailor Mars version civile et Tomoe de Queen's Blade sont craquantes avec leur tenue d'Aïkido rouge et blanche, quel mal a offrir le costume de Miko à sa copine et à se faire des bisous sous un Torri "pour la photo souvenir". Hélas pour un shintoïste, c'est aussi provocant que de bécoter une nonne catholique devant une église...
Imaginer un harceleur de cosplayeuse qui aborderait une Miko :D

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 17:58 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Cypher a écrit:
Regarde l'exemple de la Catwoman du Comic-con qui semble "allumer" le journaliste face à un Batman falot.
Elle pouvait se permettre cela face à un journaliste sérieux et averti, sous le mode cabotin "souriez vous êtes filmé".
pas face à un post-ado libidineux en manque venu pécho.
Il aurait assimilé le geste à un consentement à cause d'un manque de culture DC.
Un "vrai" comic-geek sait distinguer la Catwoman de "Batman Return" qui veut jouer de la langue de celle en Showcase de "Batman: Year One" qui veut casser des dents.


Je pense que ça va au delà de ça, même dans l'idée où une fille avec de jolies formes ait envie de cosplayer Selina dans une version sexy et enjoleuse et avec le "play" qui va avec, ça ne dispense personne des bienséances qu'on citait plus tôt. Ce n'est pas parce que je cosplay Harley Quinn ou Batwoman que je vais casser des poignets à des mecs qui sont lourds, alors que je me laisserais faire si je jouais un perso plus dragueur. C'est une question de "il y a un humain derrière le costume" et point à la ligne. Même en costume de prostituée/strip teaseuse et en étant consciente de ce fait, ça n'autorise personne à venir m'agresser.

Pour le reste, je suppose que les codes sociaux non verbaux restent relativement homogènes et compréhensibles par tous dans les espaces qu'on fréquente (convention en particulier). Les gens sont majoritairement de la même tranche d'âge, ont une culture commune (ou presque), je pense pas qu'on puisse tomber sur quelqu'un qui ignore tout simplement que la swastika a été reprise par le régime nazi et que la porter peut poser des problèmes (genre nuit en cellule, au pif)...
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 24 Mars 2016 19:16 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Ri-chan a écrit:
Pour le reste, je suppose que les codes sociaux non verbaux restent relativement homogènes et compréhensibles par tous dans les espaces qu'on fréquente (convention en particulier). Les gens sont majoritairement de la même tranche d'âge, ont une culture commune (ou presque)

D'accord avec toi en particulier sur le terme "majoritairement" (même si je suis dans la minorité des vieux).
Harcèlement et sexisme sont quand même l’œuvre d'une très petite minorité.
Parfois qui a le taux d'alcool ou cannabis le plus élevé.
C'est interdit à l'intérieur, mais j'ai déja vu des bouteilles traîner à l'extérieur de convention, hors du champs d'action des services de sécurité.
Depuis quand était-elles là? Mystère.
Par exemple, mais photos CDC/CDG de "harcèlement" du Sphinx sont convenues.
viewtopic.php?f=18&t=4951&p=883796#p883796
Nous l'avons abordé car il était en Sphinx et avait lui aussi commencé à délirer en nous voyant.

Si j'avais abordé un punk lambda avec une voix caverneuse "Que vient tu faire ici?" le prenant (à tord) pour un cosplayer mutant de "Dark Knight return" et qu'il m'en avait envoyé une, certes il était 100% coupable (et j'aurai payé un avocat pour m'aider à le prouver) car je n'avais pas levé la main sur lui ni menacer d'un acte physique restant dans le "play" 100% verbal. Mais non pour la Justice, mais pour ma conscience vis à vis de mon fils, je ne se serais senti responsable.
Jouer l’enjôleuse ou les gros bras, sans vérifier au préalable lors de la "préparation de la photo" de la sobriété de l'individu ne fait jamais de la victime un coupable mais parfois un(e) irresponsable.

On peut rire de tout mais pas avec tout le monde...

Mon soutien paraître un brin frileux, mais, à la différence de la majorité des membres encore ados ou étudiants qui ne sont responsable que pour eux (et accessoirement pour le/la petit(e) ami(e)) alors que pour une minorité déjà parents se serait bien hypocrite de dire "aller vas-y, 100% avec toi (virtuellement) alors qu'ils disent le contraire à leur ado et surveillent de près les photos de cosplay que ceux-ci ou celles-ci mettent seulement en ligne sans oser les porter en défilé.

Pour revenir aux BD pédagogiques, Mme et Mlle connaissez-vous:
http://projetcrocodiles.tumblr.com/
Perso, j'ai un blocage à cause de sa représentation reptilienne que je ressens comme une déshumanisation unilatérale (selon DC & Marvel un reptile anthropomorphique c'est une créature inhumaine qu'on doit cogner avant de discuter comme Killer Croc ou le Dr. Curt Connors quand il est shooté) alors que l'humain mâle même harceleur reste un humain protégé par les limites de la légitime défense. Même Art Spiegelman avait gardé une certaine neutralité en animalisant les 3 factions de Maus (BIP! point Godwin)
Cependant il a le mérite d'exister et d'être (d'après l'auteur) basé sur des témoignages (sont-il vérifiés?) envoyés à son gmail et surtout d'être francophone.

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 31 Mars 2016 17:07 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Pour ne pas saturer le CdG/CdC, je préfère publier ici les raisons de mon CdG contre le féminisme sexite du N°5 de Ravage:

Space Crusade, c'est LE jeu MB/GW qui m'avait fait découvrir l'univers de Warhammer 40.000 d'une façon Dungeon Crawling fluide (à la Heroquest). Hélas c'est le voisin qui avait le jeu. à l'occase c'est +/- 140€ complet aussi apprendre une reprise du concept, en plus avec des héroïnes (ma fille s'identifie peu aux Space Marines misogynes) ce fut un grand espoir.

Hélas, je lis p8 "les protagonistes sont des représentantes de la gentes féminines...dans une version filles de joie des productions Marc Dorcel" et "associer le nom de la célèbre licence avec une vision aussi bas du front de la femme est un procédé douteux"
On peut être d'accord ou pas mais quand juste au dessus l'article Middara, jeu "très attendu par Ravage" présente des héroïnes avec un décolleté jusqu'au nombril, qu'ensuite des articles élogieux sont illustrés de sujets féminin encore moins vétues (ex p56, 59, 77), c'est vraiment de l'hypocrisie.
On notera (p122) l'éloge de Fenryll, pourtant son jeu "Frère d'Arme" proposait des amazones topless dont Ravage publia les photos en alternance avec celles en gros plan des Fiannas Keltoises de Confrontation/Rackham dont les artworks de Ravage reprenaient fidèlement l'underboob.
Je ne parle pas des Cérastes et Démonettes de l'univers officiel 40K repris dans Space Crusade ou côté masculin des Goliaths et Catachans exhibant leur abdos & pectoraux de culturistes dopés..
Les figurines Prodos étant à peindre, rien n'oblige a utiliser la couleur chair et rien n'interdit de coller quelques plaques d'armures.

Ravage inaugure-t-il le 1er cas de harcèlement de figurines féminines SF qui ont osé se dévoiler autant qu'une figurine méd-fan?
Évidemment RIEN dans l'article sur le système de jeu, la lisibilité et l'esthétique du plateau, les cartes d'évènement..
Doit-on comprendre "Barbarella, va te rhabiller ou passer l'aspirateur, nettoyer un Space Hulk: c'est un boulot de mecs qui vivent sans femmes" ?

Ravage n'est pas le seul à critiquer ce "Space Crusade Fémen" sans même commenter les règles
http://tribuneludique.canalblog.com/arc ... 43320.html
alors que personne n'est choqué côté GW vis à vis des punks fétichistes de Nécromunda
http://vignette2.wikia.nocookie.net/war ... omunda.jpg
des Rambos pour cougar de Catachan
https://lh5.googleusercontent.com/-rfVS ... achans.jpg
de la Redemptia (soeur vétue de parchemin) des Soeurs des Batailles
Image
ni leur machine de pénitence GW dont la "pilote" n'est pas plus vétue/protégée que celle de Prodos, comparez vous même (14+ selon GW)
http://www.dakkadakka.com/s/i/at/at2/20 ... 99_518.jpg
https://www.games-workshop.com/fr-CA/Ma ... %A9nitence
Je passe sur les démonettes, cérastes Eldars Noirs.

Alors un cosplay de Repentia serait celui d'une repentie sur le chemin de la sainteté.
http://orig04.deviantart.net/bba2/f/201 ... 3itc95.jpg
http://www.cosplayexp.com/wp-content/up ... pentia.jpg
et le cosplay de l'Inquisitrices de Space Crusade celui, pour reprendre les termes de Ravage, d'une "fille de joie".

Au fait, connaissez vous la "conversion"? C'est un peu du cosplay à l'échelle 1/60.
On prend un modèle qui nous plait comme en cosplay (jeu vidéo, BD, ....) mais qui n'existe pas en figurine commerciale.
On peint voir modifie une figurine commerciale pour la faire coller à ce modèle.

Inspiré par le MMORPG Scarlet Blade j'avai réalisé ceci:
http://i55.servimg.com/u/f55/14/64/60/12/ennemi10.jpg
http://i36.servimg.com/u/f36/14/64/60/12/arkana10.jpg
Soyez franc(he)s: ai-je "une vision aussi bas du front de la femme" que les odieux sexistes ?
Pour l'anecdote ma Defender est basée sur un figurine Fenryll que j'ai rhabillée par la peinture!
Quand à la Punisher, c'est la Syntha Xiao 3 14 Pi de Void que j'ai plus habillé que celle présentée dans Ravage lors de sa sortie!

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 8:55 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 08 Juin 2015 10:53
Messages: 327
Localisation: Montluçon
@cypher

J'aime bien ta réponse très illustrée.

Je vais essayer d'être court pour ne pas lancer de polémique.
Je pense qu'effectivement il y a beaucoup d'hypocrisie et d'intérêts contradictoires qui compliquent grandement tous les débats autour du sexisme.
Drapés dans les oripeaux de la bien-pensance et de la justice, il y a beaucoup de manipulateurs/trices qui défendent secrètement, des intérêts politiques, idéologiques, économiques, sans compter tout un cortège de frustrés, rageux qui n'ont d'autre activité dans la vie que de pousser les autres à se quereller et de s'en réjouir. :cry:

Je vous invite donc tous à faire comme Cypher, à éviter d'aller dans le sens du vent, à garder votre esprit critique (pas comme sur Facebook où les débats tournent souvent à l'incendie de forêt), et de toujours vous demander où tout cela nous mène.


Pour le cosplay, restons simplement dans les règles simples des rapports humains :
- Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse
- Aime ton prochain comme toi-même.

Que le cosplay reste un loisir créatif et joyeux qui permet aux personnes de se rencontrer, d'échanger et de nouer des relations constructives et durables.
_________________
https://www.facebook.com/WalterZeickPhotos/
Image

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 10:59 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Pour le magazine je ne connais pas sa ligne éditoriale mais, si il laisse ses journalistes relativement libres de leurs sujets, est ce qu'on est pas tout simplement face à un cas de "deux gens qui n'ont pas le même avis"? Celui qui se plaint de personnages féminins pots de fleurs à boobs et celui qui apprécie les pots de fleurs à boobs sous couvert d'un soi disant progressisme?

Je veux dire, le sexisme latent dans le monde du jeu vidéo/de la fantasy/SF/autres milieux "geeks" traditionnellement vus comme majoritairement masculins (alors que non, à voir les derniers chiffres des joueur.ses de JV), il a toujours existé, et pas mal de gens voient innocemment certains personnages là uniquement pour faire plaisir à l'oeil du joueur/spectacteur/lecteur masculin hétéro comme "c'est bien y'a des persos féminins". Ouais enfin des persos féminins c'est cool mais quand on a une guerrière toute fine au soutif en métal (LES GENS! LE METAL SUR LA PEAU CA COUPE PUTAIN) avec 3 lignes de dialogues qui concernent toutes le héros beh... juste non.

Donc oui faut garder un esprit ouvert et que sais-je, mais des fois le "sens du vent" dont parlait WalterZ ne dit pas que de la merde. (Je suis consciente que ça évolue en bien hein, je vénère Mad Max Fury Road devant l'éternel pour ça. Hey des persos féminin ET badass ET avec une histoire cohérente ET à qui tu peux t'attacher ET pas de romance ptain. Mais c'est pas le sujet déjà et c'est pas pour ça que tout est rose surtout dans le monde du JV)

Et petit détail qui par contre a tendance à me hérisser (sans agressivité aucune hein, mais bon), comparer les personnages masculins "dénudés" à la conan avec les personnages féminins dénudés n'a, à mon avis, pas vraiment de sens. Parce que, souvent, on donne dans le fantasme pour homme (hétéro). C'est à dire un idéal à atteindre, quelqu'un à qui s'identifier, pas un objet de désir pour femmes (hétéro), au contraire du perso féminin qui n'est là que pour être un objet (oui j'utilise ce mot sciemment) de désir et de convoitise, une récompense pour le héros qui réussis sa quête, schématiquement. Des personnages masculins utilisés de cette façon précise, en réfléchissant trois secondes, il n'y en quasi pas (je vois Dick Grayson dans le DC universe (ET ENCORE pas par tous ses auteurs) et James Bond dans certaines scènes de Casino Royale qui étaient là pour le plaisir des yeux, les 80% du film était du fantasme comme je disais plus haut...)
Je pense pas qu'on puisse, pour le moment, comparer le traitement d'un personnage féminin avec un personnage masculin dans la fiction. On est encore trop empêtré dans des clichés, surtout dans notre milieu, qui font eux même une différence à la base entre les genres.
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 13:22 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Ri-chan a écrit:
Des personnages masculins utilisés de cette façon précise, en réfléchissant trois secondes, il n'y en quasi pas (je vois Dick Grayson dans le DC universe (ET ENCORE pas par tous ses auteurs) et James Bond dans certaines scènes de Casino Royale qui étaient là pour le plaisir des yeux, les 80% du film était du fantasme comme je disais plus haut...)

Tu n'as pas vu comme les yeux de ma femme pétillaient devant 300 & la Naissance d'un Empire ou lors des scène avec Brad "Achilles" Pitt de Troie :fan
Elle fut plus réservé face à la scène ou Lancelot combat nu son armure (symbolisant sa vertu) dans l'Excalibur de Boorman, mais j'en connais une pour qui Carmina Burana évoquait directement Nicholas Clay.

C'est vrai cependant qu'elle préfère Georges Clooney avec la blouse et le stéthoscope du Docteur Ross ou le smoking de Bruce Wayne que dans le costume de Batman.

Concernant le port du métal sur la peau, je suis d'accord ça coupe, mais les armures antiques avaient parfois leur propre capitonnage en cuir, ce qui dispensait de s'enrouler les membres de bandes molletières certaines pièces sans articulation, adaptée à l'anatomie avec un bord épaissit et limé correctement peuvent se porter à même la peau.

Si tu regardes les armures (historiques!) de certains gladiateurs (masculins) tu t’aperçois que certaines étaient plus efficace pour attirer le sponsoring de Messaline que pour protéger en combat.
http://www.armae.com/antiquite/11antiquitecadre.htm

Le Gladiator avec Russell Crow avait aussi sa petit dose de "fan service"
En série TV, Jon Snow et Green Arrow ont aussi eu leur moment "t'as vu mes abdos?" histoire de rentabiliser leur cours de muscu sans que ce ne soient des culturistes à la Conan.

Au passage Schwarzie & Kritanna Loken sont pour moi (via leur personnage) au même niveau regarde leur affrontement dans Terminator III (où la scène dénudée de Loken est l'équivalent de celle Schwarzie dans Terminator I) ou la prestation de Loken dans l'Or du Rhin
Image
qui prouve qu'on peut être une princesse blonde sans se caricaturer en poupée Barbie.

Dans les oeuvres "sérieuses" on a tendance à représenter des héroïnes plus athlétiques que pulpeuses (ou avoir recours à des actrices issues du sport) amorcée justement avec Valéria Sandahl Bergmann (initialement danseuse et cascadeuse)

Par exemple dans cette scène Selina est en brassière de sport et non en soutien gorge en dentelle noire
Image
De même la série Catwoman Eternal (ainsi que d'autre épisode plus ancien)
en fait l'équivalent niveau affaire de Bruce Wayne
http://www.urban-comics.com/catwoman-eternal-tome-1/

Hélas, je suis d'accord avec toi, ces œuvres sont souvent trop peu connues.
Souvent en cosplay couple Bat & Cat, le premier a une armure badass et la seconde une catsuit moulante comme pour "Dark Knight Rise" qui se rappelle que pour combattre le Cybercat elle avait investit dans une armure
Image

De plus suivant l'oeil une scène peut être perçu comme cliché sexiste ou manifestation du girl power.
Exemple ce gros plan sur le zettai ryouiki d'Emily Browning empoignant son katana
https://youtu.be/c-bCGOthQ5k?t=239
Des disciples de Freud amateurs de jarretière de bas-nylon pourraient s'en donner à coeur joie pour expliquer la nature sexiste.
MAIS cette scène peut être aussi vue comme n'importe quelle scène mettant en valeur l'arme dans des "film de mec"(comme les dégainés de sabre de chanbara ou de révolver en western) et pour la partie chair, l'équivalent féminin d'une exhibition de biceps jusqu'à l'épaule
(ex affiche de Commando). Pourquoi la cuisse et non le bras?
Demandez à la Fédération de Française de Gymnastique (que nul n'accuserait de machisme) pourquoi la tenue officielle montre les gros bras des messieurs et cache les cuisses que dévoilent les dames
Image
https://www.ffgym.com/
Sans doute par ce que physiologiquement (muscle et squelette) la force de l'homme est dans ses épaules et celle de la femme dans ses hanches.

Autre constatation bizarre, la féminisation du monde de l'équitation amateur: pour mes enfants pas un moniteur, que des monitrices (et une directrice) en initiation 20% de garçons, en galop 1&2: 100% fille.
Où sont nos Lucky Luke, Ivanohé, Zorro, d'Artagnan,...partis jouer au foot en laissant la carrière à Bella Sara.
Du coup, mon fils rechigne à aller au manège quand l'autre gars n'est pas là...

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 15:02 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 31 Mars 2010 19:09
Messages: 1584
Cypher a écrit:
Ri-chan a écrit:
Des personnages masculins utilisés de cette façon précise, en réfléchissant trois secondes, il n'y en quasi pas (je vois Dick Grayson dans le DC universe (ET ENCORE pas par tous ses auteurs) et James Bond dans certaines scènes de Casino Royale qui étaient là pour le plaisir des yeux, les 80% du film était du fantasme comme je disais plus haut...)

Tu n'as pas vu comme les yeux de ma femme pétillaient devant 300 & la Naissance d'un Empire ou lors des scène avec Brad "Achilles" Pitt de Troie :fan
Elle fut plus réservé face à la scène ou Lancelot combat nu son armure (symbolisant sa vertu) dans l'Excalibur de Boorman, mais j'en connais une pour qui Carmina Burana évoquait directement Nicholas Clay.

Ce que disait Rin-chan, c'est que les personnages masculin, même bien gaulé et tout ça et qui sont un plaisir pour les yeux (les miens aussi x) ), ils sont peu à être utilisé de façon précise à servir que pour du fan service, ils sont pas là en temps que personnage de désir pour les femmes (même si j'avoue aimer me rincer les yeux quand je vois des hommes bien musclé mais pas torse nu aussi). A l'inverse de personnages féminin qui sont dans les fictions bien trop souvent là pour combler le désir d'homme, et pas en temps que personnage à part entière qui apporte autre chose que par son physique et la romance avec le héros. Là où même un mec torse nu dans une fiction apporte plus que par son physique. Même Thor dans le film que j'aime pas, il est pas juste le beau gars musclé (même si dans Avenger des fois je me demande XD), il a son histoire etc, il est un personnage à part entière, et pas juste un mec à regarder et combler un désir féminin.

Evidemment que pour certaines femme, voir un beau gosse, torse nu ou non, ça nous fait plaisir, toujours dans mon cas, vu que perso ça m'agace le fanserv avec les femmes c'est trop trop souvent -_- alors dès qu'il y a avec des hommes je me rince les yeux oui. Mais le personnage n'est pas là pour ça à l'origine. Là où la femme, quand elle est dénudée elle est dans 90% des cas là juste pour le plaisir visuel etc d'un homme, vu qu'elle ne sert à rien d'autre que la romance avec le héros et le fait d'être "belle".
J'ai rarement vu un personnage masculin utilisé simplement pour combler le désir de romance etc... de la femme. Ah si, dans les harem inversé japonais ouais, mais là encore, la fille n'a rien d'attachant où encore pour servir "d'identification" de la spectatrice, bien souvent une cruche sans cervelle. Et au final, les mecs qui sont là pour le fanservice ont bien plus à apporter dans l'histoire que l'héroine.
_________________
Ma petite page FB cosplay
Profil Cosplay-it

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 16:28 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Voilà, en gros c'est ce que je disais. Ça n'empêche pas de se rincer l’œil sur les muscles huilés de Gerard Butler et Fassbender dans 300, ou sur le cul moulé de spandex de Captain America (je propose [s]ex list pour plus de Chris Evans apwal, mais bon). Ce n'est pas non plus 100% des media, mais franchement, c'est une grande majorité, et surtout une bonne quantité de clichés cinématographiques qu'on considère comme normaux (comme le looooong plan des chevilles à la tête de la meuf en robe de soirée) jouent sur ce tableau, et c'est un peu pourri.
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 16:29 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Ok je n'avais pas compris cette subtilité: le bô gosse fait du fan service, la belle enfant ne fait QUE du fan service.
Là je suis d'accord dans Troie, si Archilles n'est qu'Achilles (si je puis me permettre cette expression, son Achiles-girl Rose Byrne joue à la fois le rôle de:
- Briséis ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Bris%C3%A9is ) pour le nom
- Chryséis ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Chrys%C3%A9is ) pour le scénario en tant qu'esclave/butin source de dissension entre Achilles & Agamemnon
- Cassandre ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Cassandre ) en tant que fille de Priam et prêtresse/prophétesse
Quelle(s) femme(s) ! dont évidemment le rôle(s) dans le film se résumera à jetter des graines dans un feu et être un repos du guerrier
(noter la similitude symbolisque avec Diane Kruger / Hélène: ravive les braise de la guerre Sparte/Troie et rejoint le lit de Paris)
Pas vu non plus les Amazones donc affrontement entre Achilles et Penthésilée https://fr.wikipedia.org/wiki/Penth%C3%A9sil%C3%A9e

A l'inverse chez Zack Snyder, je vois dans le prologue de Sucker Punch (les raisons qui conduisent Emilie Browning à l'asile) l'équivalent de la scène d'ouverture sur l'enfance de Léonidas.
Le beau-père est le gros loup, la soeur tuée l'enfant jeté à la fosse, le placard où elle est enfermée la fissure rocheuse,...
confinement qui dans 300 préfigure les Termopyles et dans SP le monde clôt de l'asile ou de la folie.
La variation des ennemis et des Boss façon "beat-them up" est commune aux deux film.
Hélas les 2 films furent décrié par ceux qui:
- attendaient de l'historique dans 300, alors qu'il est fidèle...à une BD de super-héros antique dessinée par un artiste de Daredevil & Batman.
- qui n'ont vu que des fantasmes geeks dans SP alors que, sauf à refaire Troie vu côté Amazone, SP était la meilleur transposition de 300 de la BD et l'Antiquité vers les mondes virtuels et l'uchronie
Lisez un Miller de chez Marvel ou DC puis lisez 300 la BD, vous verrez 300 le film autrement et après cela vous verrez aussi Sucker Punch autrement.
Si en plus vu avez vu avant Browning dans des trailers de ses rôles suivant de "fille fragile" (ex: Sleeping Beauty, Ames Vagabondes) ou lu des mémoires d'enfants-soldats (*) la façon dont elle a les larmes aux yeux avant de botter le train à ses adversaires gagne en émotions et ne fait qu'ajouter à la force d'un personnage qui trouve du courage dans sa peur.
(*) http://www.babelio.com/livres/Fukaya-En ... e-1/146145

Mais est-ce que ceux qui shootent un cosplay de Baby-Doll en dim-up bon marché, appareil à ras du sol pensent à tout cela?
C'est fort peu probable s'il n'en ont rien à faire de ce genre d'analyse...

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 16:40 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Ri-chan a écrit:
surtout une bonne quantité de clichés cinématographiques qu'on considère comme normaux (comme le looooong plan des chevilles à la tête de la meuf en robe de soirée) jouent sur ce tableau, et c'est un peu pourri.

Malgrès tous les reproches qu'on peut lui faire au moins Batman & Robin (hormis dans le titre) fait dans la parité

à comparer avec ce qui se faisait avant

et qui ressemble hélas bien plus à ce qui se passe dans la pratique dans ma batcave :(

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 17:09 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Nan mais on a dit qu'on ne parlait plus de ce film xD
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 18:13 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Lequel des 2 ? Return to the Batcave ou Batman & Robin?
Les aventures quasi burlesques du Batman d'operette des 60s sont un passé que le cosplayeur doit assumer.
B&R sont finalement dans leur esprit déjanté avec simplement des effets spéciaux en plus.

Passé plus difficile à "assumer" pour les cosplayeuses Catwoman: la mini-série "Her sister's keeper"
(http://dc.wikia.com/wiki/Catwoman:_Her_ ... 27s_Keeper ) scénarisé par une infirmère de Brooklyn (http://dc.wikia.com/wiki/Mindy_Newell )
Si, selon l'encyclopédie officielle DC, LA Catwoman de Batman Year One (anime & comic) est "seulement" une dominatrice (sans plus de détail), UNE des variantes de cette histoire alternative travaille explicitement pour un "pimp" particulièrement brutal. (on notera la similitude avec l'origine "rape & revenge" de Black Cat chez Marvel)
Toute cosplayeuse de se personnage sera peut-être un jour confronté à quelqu'un qui connait cette histoire alternative sans l'avoir lu.
Miller dans "Dark Knight Return" (futur alternatif) met en scène un Batman de 55ans et une Sélina reconvertie en directrice d'agence d'escort girl.
Voici quelque arguments pour remettre à leur place les malotrus:

Je parle d'UNE catwoman car il y en a 2. En effet en argot, avant de désigner un personnage DC, ce terme de "femme (au) chat(s)" faisait surtout allusion à la vieille fille ou veuve un peu excentrique entourée de félins telle "la mère Michèle qui a perdu son chat". Sélina a effectivement une soeur(sister) Maggie "catwoman" comme elle qui est une nonne/bonne soeur catholique (sister désigne aussi une nonne) que sa mère supérieur réprimande car elle nourrit tous les chats du quartier. Ce qu'elle justifie car "contrairement aux hommes ils se contentent de cette nourriture et ne mendient pas d'argent pour acheter de l'alcool. Cette aversion tient au fait qu'elle sont orphelines, d'un père alcoolique et d'une mère morte sous ses coups. Une rend les coups, l'autre sèvre l'alcool...Je vous l'accorde "la sainte ou la catin", cela fait cliché moyen-âgeux...mais on peu voir l'histoire sous le sens onirique/symbolique: les 2 tendances d'un seul personnage.

"Her sister's keeper" fait également écho à “I do not know; am I my brother's keeper?” "Je n'en sais rien, suis-je le gardien de mon frère" réponse de Caïn à Dieu après le meutre d'Abel (Génèse 4:9). Indirectement Sélina cause la mort de sa soeur lorsque son souteneur se venge sur elle de sa rébellion et surtout du fait qu'elle ait aussi soustrait Holly Robinson à son réseau pédophile... le showcase de Catwoman sur le DVD de Batman Year's One, montre le démantelement de ce traffic d'être humain.

En préface, l'auteure explique également sa fascination pour "Cat People" (aka La Féline film de Jacques Tourneur sorti de 1942 et remake de Paul Schrader en 1982) avec une épouse/fiancée modèle et chaste s’avérant être une "panthère-garou" assez cruelle (je simplifie). Là encore la "catwoman" (sous forme humaine) meurt (par suicide) en se jetant dans la cage d'une panthère.

Donc si un pédant vous sort "mais Catwoman au début c'est une CENSURE?"
Vous lui expliquerez pourquoi le "choix" de vie DES catwomen n'en fut pas vraiment un mais plutôt leur façon de survivre quand leur majorité les as fait quitter l'orphelinat et qu'au contraire celle au fouet combat cette exploitation.

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 18:50 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 29 Sep 2015 18:27
Messages: 1596
Localisation: Ici, juste là... Tu me vois? ^_^
Digression très intéressante mais peut on revenir au sujet de départ : le harcèlement et le sexisme dans le milieu du cosplay?
_________________
**************
Ma page Facebook, c'est par ici

Terminés :
Plusieurs (visibles sur ma page huhu), Gowther, Hisoka et kirua

En cours :
Nain
Aloy

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 01 Avr 2016 22:19 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Justement, mets-toi quelque fois en Catwoman et dresses tes oreilles pointues tu verras que ce que j'ai di est fort utile...
Autre solution, lis donc les commentaires que certains mettent sur ce genre de cosplay (ainsi que sur bien d'autres pourtant moins moulant, plus couvrant, sans pose osée..) sur les réseaux sociaux ou sites de partage de photos ou regarde le profil de qui met des "likes" et à quel autre genre de photos il/elle en met ou personne il/elle suit :!:
Si ce n'est pas encore du cyber-harcèlement (hormis la notification d'un "+" aucun de message de la personne), cela pourrait en être la 1ere étape. Qui ne doit pas faire des blocages réguliers :x ou laisser une grande partie de ces photos verrouillées.
Si certain(e)s (et c'est leur droit) s'en fichent, je pense qu'une grande partie ne se rendent pas compte qui sont leurs 100 suiveurs ou dans quelle page un [ IMG ] insère leur photo. Surtout qu'on est pas forcément le propriétaire du JPG original (ex photos prise en convention) cf sujet sur le droit à l'image.
Pour moi, c'est exactement la même chose que des chuchotements dans le dos.
En passant vous n'avez jamais remarqué que les couples semblent respectivement moins attirer les Cosplay Creepers et "free huggers" féminins que les femmes et hommes seuls?

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 02 Avr 2016 9:54 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 29 Sep 2015 18:27
Messages: 1596
Localisation: Ici, juste là... Tu me vois? ^_^
Je suis d'accord mais faire un long échange sur les personnages DC comic et/ou Marvel n'apporte rien au débat (on SAIS que les dessinateurs de comics voit les femmes plus souvent comme un faire valoir sexy au héros, mais la grande majorité des lecteurs et lectrices ne s'en offusquent pas parce que ça reste de la fiction... Ce sont ceux qui sont "en dehors" du cercle qui sont soit choqués, soit harceleurs)
_________________
**************
Ma page Facebook, c'est par ici

Terminés :
Plusieurs (visibles sur ma page huhu), Gowther, Hisoka et kirua

En cours :
Nain
Aloy

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 02 Avr 2016 10:56 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 31 Mars 2010 19:09
Messages: 1584
Ça apportait sur le fait que le sexisme voir harcèlement dans le cosplay vient en bonne partie de là, du sexisme dans les fictions.
Après c'est vrai que ça a un peu dérivé. Mais le sexisme dans les fiction fait partie du sujet, et même si on le sait tous qu'il y a du sexisme dedans, on peut en discuter, je vois pas trop où est le hs quand on parlait sexisme dans les fictions. Ça apporte au débat quand même. Si on part du principe qu'on sait tel ou tel chose, bah on sait qu'il y a du sexisme et harcèlement dans le cosplay

Citer:
mais la grande majorité des lecteurs et lectrices ne s'en offusquent pas parce que ça reste de la fiction...

Qui parle de s'en offusquer. Il est pas question de s'en offusquer ou quoi, mais surtout de faire état du fait qu'il y a du sexisme dans ces fictions, même si on le sait tous. A partir de ce fait, on en vient au sexisme et harcèlement dans le cosplay. A mes yeux le sexisme et harcèlement subit dans le monde du cosplay vient de là. D'un publique un minimum geek. Pourquoi? Parce que de base la fiction lui as renvoyé cette image de la femme, du coup voir un cosplay d'un personnage féminin utilisé de la sorte, la personne harceleuse estime que ça doit être comme dans la fiction. A mes yeux ça vient d'une bonne partie de là.
Evidemment, il y a des gens qui sont sexistes de base, et que dans le monde "hors" geek il y a aussi plein de sexiste aussi, mais dans le cas présent, pour le cas du cosplay, pour moi, ça vient à 80% de l'image que renvoi la fiction, et 20% de gens qu'on pas besoin de ça pour être sexiste.
Donc parler sexisme, dans la fiction, qui est le support du cosplay, c'est à 100% dans le sujet.

Maintenant, niveau "harcèlement" global, il y a une bonne partie qui est du au fait que l'image d'un homme ou d'une femme doit être comme ceci ou cela, ce qui dérive qu'une personne avec un peu plus de ventre que le personnage peut en prendre pour son grade (ça m'est arrivé une fois donc je parle d'expérience). Si le monde avait pas l'image de top mannequin en tête, je pense qu'ils serait beaucoup plus tolérant envers les cosplayeurs qui n'ont pas la taille mannequin. Et là je pense que ça vient pas que de l'univers geek, les gens ne parle même pas de la fidélité au personnage, mais bien souvent juste de son physique, même si parfois c'est un peu lié (je me souviens de cas de cosplayeuse de Jinx critiqué car "trop de boobs par rapport au perso")

Bref du coup on a un tout, l'image renvoyé de la femme dans les fictions (ici je dis femmes, parce que les hommes ont je pense moins souvent le soucis dans le domaine il en ont oui, mais je pense que c'est moins récurent que les femmes), et l'image de l'homme et de la femme dans le monde non fictif, même si je pense que les critiques à ce niveau, sont encore une fois plus à destinations de la femme.
_________________
Ma petite page FB cosplay
Profil Cosplay-it

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 02 Avr 2016 16:55 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Yume no Hime a écrit:
Qui parle de s'en offusquer. Il est pas question de s'en offusquer ou quoi, mais surtout de faire état du fait qu'il y a du sexisme dans ces fictions, même si on le sait tous. A partir de ce fait, on en vient au sexisme et harcèlement dans le cosplay. A mes yeux le sexisme et harcèlement subit dans le monde du cosplay vient de là. D'un publique un minimum geek. Pourquoi? Parce que de base la fiction lui as renvoyé cette image de la femme, du coup voir un cosplay d'un personnage féminin utilisé de la sorte, la personne harceleuse estime que ça doit être comme dans la fiction. A mes yeux ça vient d'une bonne partie de là.
Evidemment, il y a des gens qui sont sexistes de base, et que dans le monde "hors" geek il y a aussi plein de sexiste aussi, mais dans le cas présent, pour le cas du cosplay, pour moi, ça vient à 80% de l'image que renvoi la fiction, et 20% de gens qu'on pas besoin de ça pour être sexiste.
Donc parler sexisme, dans la fiction, qui est le support du cosplay, c'est à 100% dans le sujet.


Exactement ce que je voulais dire et que j'ai du sortir quelques posts plus haut. Regarder le problème au seul niveau du cosplay je pense que c'est voir une toute petite partie du tableau, c'est traiter les symptômes sans voir la cause en somme. Le problème de base il vient de l'image renvoyée par les personnages féminins dans une majorité des supports geeks (moins actuellement mais c'est toujours le cas sur pas mal de choses et c'est difficile d'effacer 20 ou 30 de sexisme assumé), et considéré comme normal par une part de la population.

Ça ne m'étonne pas de voir un mec vouloir en convention prendre une cosplayeuse un peu sexy par la taille, lui faire des commentaires gras, voire essayer de toucher les boobs ou ailleurs, puisque sur internet, dans les films ou les JV ou les comics, c'est tout à fait normal. Puisque dans les conventions de jeux vidéos on a des babes sur les stands pour faire vendre le dernier assassin's creed...
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 03 Avr 2016 9:58 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Ri-chan a écrit:
Ça ne m'étonne pas de voir un mec vouloir en convention prendre une cosplayeuse un peu sexy par la taille, lui faire des commentaires gras, voire essayer de toucher les boobs ou ailleurs, puisque sur internet, dans les films ou les JV ou les comics, c'est tout à fait normal.

Sans aller forcément jusqu'aux attouchements, la confusion personnage/cosplayer (évoqué précédemment) parmi le "grand-public" doit, à défaut d'être la source, me semble l'élément déclencheur. Si l'habit fait le moine, la tenue fait l'amoureuse rêvée :fan .
La comédienne payée pour jouer une scène avec le partenaire de son choix :amour , l'artiste professionnelle rémunérée qui fixe ses conditions sur contrat :?: (1), l'hôtesse évènementielle payée pour poser avec un sourire forcé :| (2), la cosplayeuse pro invitée contre dédommagement ou rémunération pour une "prestation" :bisou: (3), la compétitrice qui fait (ou non) des concessions pour les votes :cry:, la selfie-girl qui chasse le like et la visiteuse qui exige paix et anonymat :x ,... toutes ces femelles costumées :equipe :chant se confondent dans l'imaginaire fantasmé du mâle moyen :arrow: ...ou sert d'excuse douteuse pour le coquin qui joue les naïfs :priere mais pas l'innocent :demoniaque .

Pourquoi jouer à des jeux, lire des BD, voir des anime (vus comme) sexistes devrait obligatoirement rendre sexiste et faire adopter un comportement sexiste?
On a bien réussi à faire adopter comme consensus que l'utilisation de ces média à thème violent (tuer/détruire/capturer des robots/aliens/zombie/monstres/... contre leur "gré") ne conduisait pas automatiquement à des comportements violents :-X et vice versa.
Je doute que beaucoup de terroristes de Boko Haram soient de champions de Call of Duty ou que tous les joueurs d'America's Army signent pour l'Irak)
Alors pourquoi l'amateur d'oeuvre sexy(ste) devrait avoir plus honte de lire son comic de son héroïne préférée que le visiteur de musée de s'arrêter devant une représentation de déesse antique?

Sans doute à cause de l'EDUCATION :prof: :
Des films de guerre ("Jour le plus long" puis "Les Centurions/La Bataille d'Alger" expliqué par les grands-parents "qui ont connu ça") aux policiers/de casse (vus par papa maman au ciné), en passant par les historiques (les boucheries patriotiques de la Révolution, l'Empire & 14-18 commentées en classe d'Histoire) la catharsis violence est +/- bien "intégrée" chez les hommes sains d'esprit pour qui, il y a encore quelque temps l' apprentissage des moyens de tuer "légalement" (Service Militaire) était encore obligatoire pour conserver sa citoyenneté.
A l'opposé, maman-papa-papy-mamie n'ont jamais suivis sur l'écran du salon les exploits du fils à DoA Beach Volley et ni encouragé celui-ci durant ses parties en équipe de MMORPG au côté de l'amazone en string de maille, l'elfette en jupette et la mage en robe d'escort-girl alors qu'ils ont donné de la voix :mrgreen: à chaque tournois de foot/rugby/judo/kendo :pasteque où junior concours avec l'équipe municipale.
Plus que la "désexualisation" des média geeks, je pense que c'est l'émergence d'une génération de "mamans geekettes" (4) qui va engendrer une progéniture qui saura se tenir ou d'artistes/développeuses/éditrices geekette dont elles achèteront entre autre les produits (5) pour leurs fils
Quel fils oserait (laisser) manquer de respect à une femme habillée comme sa mère 10-15 ans avant?
Un peu comme aujourd'hui avec union libre, PACS, mariage statistique de 3ans,.. personne n'oserait encore toiser une mère célibataire comme jadis une "fille-mère".


(1) parfois strictes jusqu'au ridicule:
http://www.public.fr/News/Photos/Avril- ... her-528579
même sur un photomontage en MS-PAINT on aurait l'air plus proche!
ce qui l'a conduit à revenir sur cet inimitable style "selfie en équilibre contorsionné contre un cactus"
à sa décharge on peut comprendre sa crainte de la plainte en discrimination si elle refusait à l'un ce que l'autre avait payé le même prix et les pressions pour accomplir les prestations définie par l'organisateur d'une tournée/promotion.
http://www.fishwrapper.com/post/2014/05 ... utrageous/
(2) ainsi qu'une longueur de jupe et hauteur des talons imposées
http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... ienne.html
voir une profondeur de décolleté
http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... cueil.html
et dont on espère que le comportement face à celui du client fortuné ne démotive pas l'achat
http://www.terrafemina.com/article/hote ... _a268540/1
http://www.capital.fr/enquetes/revelati ... ses-571246
(3) pas forcément pour se faire photographier d'ailleurs (ex: juger, donner une conférence, animer un atelier,...)

(4) https://mamancosplay.wordpress.com/
http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/ ... -expo.html
(5) par exemple représenter ainsi Catwoman http://shop.lego.com/fr-FR/Batman-et-Catwoman-10545 est peut être moins sexiste que de limiter l'identification des filles à une Hello Kitty blanche vêtue de rose pastel. Ainsi filles et garçons partagent un univers commun avec un statut égal au lieu de s'exclure dans des univers différents (elle Barbie/lui GI-Joe) où de ne se croiser que dans des univers asexués (cube à lettre, reconnaissance de forme,...)Seul bémol, Catwoman devrait avoir aussi avec son véhicule (ex une version Duplo de sa moto Légo)

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 15 Avr 2016 9:38 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2016 16:03
Messages: 435
Localisation: Austrasie (57)
Le sexisme persiste dans les jouets...
Surfant sur Batman VS Superman, les "actions figures" taille "Barbie" innonde les rayons jouets
Côté Mattel 2 lignes de produits
- ceux sous licence du film BvsS
Image
1 femme pour 5 hommes: bonjour la parité!
Aquaman, à peine entrevu (indirectement via une vidéo de bathyscaphe piratée par Batman) a droit à sa figurine, et le projet d'armure de Luthor (non concrétisé dans le film) aussi.
Où est Loïs Lane? Malgrès sa rôle équivoque (damoiselle en détresse ou 2e hémisphère cérébral d'un Superman body-buildé) elle a le mérite d'exister comme personnage clef tant pour son temps de présence à l'écran que son importance dans l'intrigue. Elle aurait du prendre la place d'Aquaman dans la collection.
- ceux exploitant les animes "Batman Unlimited"
encore moins de femme
Image
tout juste la version "classique " de WW (avec la culotte étoilée) qui pour le coup porte bien sont nom "to wonder: s'étonner" car on s'étonnerait presque de la voir "Oh une fille? un plaisantin a du la déplacé du rayon Barbie?"

Côté Hasbro
Y-a-t-il plus de parité chez les Avengers qui reviennent avec Civil War?
Pas vu de Black Widow, Scarlet Witch ou de Maria Hill en rayon dans 6 chaines de magasins différentes
Jouet club propose la 1ère sur réservation
http://www.joueclub.fr/marque/hasbro.aspx
évidement dans la collection Web Warriors (2e Spiderman Ultimate, Scarlet Spider, Venom,...)
http://www.joueclub.fr/jeux-et-jouets/h ... 64022.aspx
Pas de Spiderwoman, Spider Girl, Spider-Gwen,... qui pourtant dans la série récente Spiderverse et le Battleworld en cours en France joue des rôles équivalents aux mâles.

Bref vous êtes obligé de chercher des occases sur le net si vous voulez que les filles s'ingèrent dans les jeux des garçons.

L'opposé est vrai.
Mon fils regarde conjointement les DVD Winx avec sa soeur. Hélas pour lui, même si leur chevaliers servants avec leur fanto-blades ont un look Jedi et que Sky ou le père de Bloom en armure lourde ont l'allure des paladins qu'il joue généralement en jeu de figurine type Dungeonquest ou Descent
Image
http://2.bp.blogspot.com/_x1ZeHPVACPI/T ... aaaaaa.jpg
Ceux-ci semblent avoir été victime d'un sort d'invisibilité ou de téléportation qui les rendent introuvables en jouet sauf commande par le net.
Ken reste le seul invité.

Idem pour les déguisements disponibles en magasin plus de princesses/fées que de ****girl/woman
(si on exclut les versions sexy des rayons enterrement de vie de célibataire) et bien peu de tenue élégante (genre prince charmant à uniforme à épaulette) chez les garçons

Dieu (et Déesse-Mère) merci, dans le monde du cosplay (plutôt féminisé à 70% dans mon coin si on exclu les air-softeurs Call of Duty interdits de convention par l'état-d'urgence), les héroïnes sont paritaires avec les héros dans le monde du cosplay.
Le monde des "jeux de geeks" apparait finalement comme pas si sexiste que cela vu la relative mixité de la collection Heroclix qui propose 3 modèles de Lois Lane (2 "bureau" en tailleur et talons, une reporter en pantalon veston, chaussure plate, badge presse et ce qui semble un appareil photo ou une sacoche en bandoulière)

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: A propos de Cosplay, de harcèlement, de sexisme...
MessagePublié: 15 Avr 2016 17:59 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Fév 2007 19:42
Messages: 4666
Localisation: dans mes chaussons
Dans le tas DC on pourrait aussi citer la série young justice (bon elle a ses torts et ses mérites, moi j'aimais pas à cause de Conner mais passons) annulée parce qu'elle n'atteignait pas son "coeur de cible". En gros elle faisait des chiffres très respectables pour sa tranche horaires, mais la démographie touchée était principalement des jeunes filles au lieu des petits garçons souhaités par le studio. La série a été annulée parce que, je paraphrase, "les filles n'achètent pas de jouets".

Aussi à voir le soulèvement d'internet sur le jeu monopoly star wars sorti pour "The force awakens" et sans pion à l'effigie de Rey. ça a mené à un hashtag #whereisrey sur twitter qui a fait bouger les fabriquants, mais bon, faut en arriver là quoi.
Et toujours sur star wars, à voir les réactions de certains mecs après le trailer de Rogue One ("Encore un film à lead féminin" "soyez originaux star wars!" (lol pour celui là) "ouin ouin les féministes m'ont volé mon déjeuner" etc etc) je pense que le milieu geek n'est toujours pas sorti de ses gros problèmes de misogynie latente.

Pour revenir au cosplay, je ne sais pas si le fait de faire des cosplay sexy aide ou pas l'évolution des mentalités, mais je suis certaine qu'affirmer les règles "cosplay =/= consent" (et autres rappels du genre) en convention peut aider.
_________________
Présidente du CEPAFO
Image
Ava par Super Fabnol

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  

Modérateurs: Nicolas, Ichigo, AoiKitsune, BEN

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group