Membres Membres Panneau de contrôle de l’utilisateur Panneau de contrôle de l’utilisateur FAQ FAQ Inscription Inscription   Rechercher Rechercher Connexion Connexion

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 01 Fév 2010 14:20 
.dijon//Saiten
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 10 Mars 2008 1:22
Messages: 1422
Localisation: région parisienne
prie pour ne croiser aucune force de l'ordre entre chez toi et la convention ...

pour éviter tout désagrément, met tout ce qui est ostentatoire dans un gros sac de sport.

et concernant les conventions, lire le règlement qui s' y appliquent
_________________
Photos et cosplay en convention
Image

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 01 Fév 2010 18:13 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 11 Juil 2008 12:23
Messages: 188
Localisation: Overijse, Belgique
Que les choses soient claires, une bonne fois pour toute :

Dans tous les cas, que ce soit un pistolet à bille, un pistolet à ventouse pour enfants customisé, un pistolet en bois sculpter, un airsoft désarmé, un gun en mousse... il faut éviter d'exhiber ces armes sur la voie publique !

Peut importe la puissance ou la dangerosité, le fait est que l'on pourrait faire croire à une vraie arme et donc créer un vent de panic. Et là on vous arrête pour trouble de l'ordre public !

Même si toi tu sais que tu n'es pas dangereux, que c'est une fausse arme et qu'elle est déchargée ; les gens tu croiseras eux ne le verront pas du même oeil. Imagine quelqu'un qui te voit de loin, il croira que tu as entre tes mains une vraie arme et je peux t'affirmer qu'il n'osera pas t'approcher pour venir vérifier si ton chargeur est vide ou pas ; au contraire il s'enfuira plutôt pour aller prévenir les autorités.

Du coup on en arrive à des situations grotesques tels que celle ci (voir article).

En ce qui concerne les conventions il faut voir ça avec les organisateurs du cosplays ou toutes autres personnes responsables et faire vérifier que les répliques soient sans danger.

Je rejoint donc ce que dis Ludovix
ludovix a écrit:
pour éviter tout désagrément, met tout ce qui est ostentatoire dans un gros sac de sport.
et concernant les conventions, lire le règlement qui s' y appliquent
_________________
Image

''Mieux vaut poser une question idiote, que de faire une chose idiote''
...mais, mieux vaut faire une recherche avant de poser la question!

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 01 Fév 2010 20:43 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
non seulement, il est obligatoire que ta réplique soit dans un sac fermé (pas un sac plastique directement accesible) et opaque, mais en plus tu dois pouvoir justifier d'une raison valable pour laquelle tu transporte une réplique... un billet d'entrée à la convention ou au moins un prospectus de la convention est un minimum.

en dehors des forces de l'ordre, le genre d'accessoire peut aussi attirer la convoitises de personnes désoeuvrées et louches trainant dans la rue....utilise un sac pour tout ton bazard.
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 01 Fév 2010 22:50 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 08 Mars 2009 15:41
Messages: 267
Localisation: Dans Mon Atelier
Bon .. je suppose que j'ai pas le choix (surtout à Marseille x-) ) faut juste que je sache ce que je vais faire du sac après ^^"

Bref, Merci pour les réponses =) rdv à la japan sud
_________________
"Je sais pas ce que je vais en faire ... mais je vais le faire !" Pr. Blakflames

Facebook: Atelier des Flammes Noires

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 01 Fév 2010 22:55 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Juil 2005 19:30
Messages: 1477
Localisation: En Pluicardie
demande sur le site officiel si ils ont des consignes
_________________
[Blaknight] 21:32: elle est enorme celle de Teur

[cooladn] 14:31: Teur> t'es définitivement un dieu

Teur a testé pour vous (et surtout pour lui)

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 05 Fév 2010 19:35 
Inscrit le: 25 Août 2009 11:18
Messages: 22
briareos a écrit:
non seulement, il est obligatoire que ta réplique soit dans un sac fermé (pas un sac plastique directement accesible) et opaque, mais en plus tu dois pouvoir justifier d'une raison valable pour laquelle tu transporte une réplique... un billet d'entrée à la convention ou au moins un prospectus de la convention est un minimum.

Non tous ceci est faux.
Qu'on ce le dise. Les répliques d'armes de moins de 2 Joules (qui concerne donc les "airsoft") ne sont PAS DES ARMES.
Elles rentrent dans aucune catégorie. Donc légalement, rien n'imposent le porteur d'un airsoft à prendre les mêmes précaution qu'il devrait prendre avec une arme.

MAIS !

Séverine à parfaitement raison sur ce point et c'est la que Firehair risque d'avoir un soucis :
Séverine a écrit:
Que les choses soient claires, une bonne fois pour toute :

Dans tous les cas, que ce soit un pistolet à bille, un pistolet à ventouse pour enfants customisé, un pistolet en bois sculpter, un airsoft désarmé, un gun en mousse... il faut éviter d'exhiber ces armes sur la voie publique !

Peut importe la puissance ou la dangerosité, le fait est que l'on pourrait faire croire à une vraie arme et donc créer un vent de panic. Et là on vous arrête pour trouble de l'ordre public !


Rien que ca justifie que tu puisse te faire arrêter, même si tu n'exhibe rien qui ressemble à une arme, mais porte une "sacoche louche", t'es habillé en soldat... Tu fait peur à des gens dans la rame de métro, il y a les forces de l'ordre pas loin, t'es en infraction.

Il en faut pas beaucoup !

Donc pour éviter de chercher les embrouilles pour rien, les airsofteurs recommandent d'appliquer les mêmes procédure qu'avec les vrai arme (donc ne pas ce trimballer avec ca dans la voiture sans raison, toujours rangé dans un étui, non armé du chargeur et batterie débranché, etc...) mais après tout, ca ne sont que des recommandations !
De même, si par commodité, les airsofteurs n'hésite pas à s'arrêter à un tabac acheter des cigarettes avec un pantalons de treillis de camouflage, on évite d'avoir une veste en camouflage + le holster à la cuisse et le gilet tactique sur le dos ;)

En réalité, ce sont des règles de bon sens... éviter des gêner les autres pour éviter d'être gêné par les force de l'ordre.

Donc pour en revenir à ta demande, Firehair, je ne saurais que de te recommander de prendre un grand sac de sport, de tout mettre dedans et de garder simplement ton pantalon (encore une fois, par commodité), avec une veste civil et le reste dans le sac ;)

Dogi

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re:
MessagePublié: 07 Fév 2010 0:42 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
Dogi a écrit:
briareos a écrit:
non seulement, il est obligatoire que ta réplique soit dans un sac fermé (pas un sac plastique directement accesible) et opaque, mais en plus tu dois pouvoir justifier d'une raison valable pour laquelle tu transporte une réplique... un billet d'entrée à la convention ou au moins un prospectus de la convention est un minimum.

Non tous ceci est faux.
Qu'on ce le dise. Les répliques d'armes de moins de 2 Joules (qui concerne donc les "airsoft") ne sont PAS DES ARMES.
Elles rentrent dans aucune catégorie. Donc légalement, rien n'imposent le porteur d'un airsoft à prendre les mêmes précaution qu'il devrait prendre avec une arme.

effectivement, les répliques de - de 2 joules n'entrent pas dans les catégories d'armes du décrêt qui catégorise les armes létale... MAIS, si on utilise ou on transporte un objet de façon à potentiellement blesser ou menacer quelqu'un, cet objet devien une "arme par destination" qui a techniquement le même statut qu'une arme de 6e catégorie : ça vaut pour les tronçoneuse, les marteau ou les répliques d'airsoft.
Je vais me répèter :
le transport doit s'effectuer de manière que le lanceur ne soit pas à la vue de tous, selon l'article 132-75 du code pénal « est assimilé à une arme tout objet présentant une ressemblance de nature à créer une confusion
je cite le texte en entier :
Citer:
Article 132-75
Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 12 JORF 10 mars 2004

Est une arme tout objet conçu pour tuer ou blesser.

Tout autre objet susceptible de présenter un danger pour les personnes est assimilé à une arme dès lors qu'il est utilisé pour tuer, blesser ou menacer ou qu'il est destiné, par celui qui en est porteur, à tuer, blesser ou menacer.

Est assimilé à une arme tout objet qui, présentant avec l'arme définie au premier alinéa une ressemblance de nature à créer une confusion, est utilisé pour menacer de tuer ou de blesser ou est destiné, par celui qui en est porteur, à menacer de tuer ou de blesser.


L'utilisation d'un animal pour tuer, blesser ou menacer est assimilée à l'usage d'une arme. En cas de condamnation du propriétaire de l'animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal peut décider de remettre l'animal à une oeuvre de protection animale reconnue d'utilité publique ou déclarée, laquelle pourra librement en disposer.

... le porteur d'une réplique d'arme sur la voie publique est, à priori, soupçonné de la porter pour menacer ou blesser (ce qui est un peu logique), un peu comme si vous sortier avec un couteau de cuisine dans la rue.

on retombe sur les précaution à prendre pour ne pas tomber sous le coup de la loi fançaise lors du transport.
briareos a écrit:

1) c'est interdit d'exiber (encore moins de s'en servir) ou de porter sur soit directement acessible (dans la poche, le holster...) une réplique d'arme sur la voie publique, quelque soit la puissance ou le type de mécanisme... à la limite, même un pistolet à eau (s'il ressemble à une vrai arme), c'est interdit de port.

la conséquence c'est qu'on ne fait pas le cakou ou même de simple Photo, hors de la convention avec une réplique à la main ou dans le holster.
dans le meilleur des cas vous risquez une amende avec confisquation de la réplique au pire vous tombez sur un flic chatouilleux... qui tirera sans sommation car se sentant menacé (et il obtiendra la légitime défense... de malheureux fait divers le prouve)

2) le transport de réplique d'airsoft est autorisé sur la voie publique... "transport" ça signifie réplique démonté si c'est possible, dégazé ou batterie retirée, dans un sac fermé obligatoirement, chargeur désengagé et vide de billes, sécurité mise. Il faut aussi avoir une raison valable pouvant justifier le transport de la réplique.

3) la vente, le don ou le prêt d'une réplique d'airsoft de plus de 0.07 Joules sont interdit aux mineurs, que se soit sur la voie publique ou ailleurs, en convention par exemple. Conséquence : Si vous êtes mineur, vous ne pouvez pas possèder une réplique en convention (ou ailleurs). Si vous êtes majeur, ne prêtez pas votre réplique en convention (ou alors demandez la carte d'identité... mais il vaut mieux ne pas se séparer de sa réplique, ne serait-ce que pour ne pas risquer un vol) et ne la laissez pas sans surveillance, accessible par un mineur.

4) ne menacez jamais quelqu'un avec une réplique, même pour rire... sinon cela devient juridiquement une arme par destination :desint:

5) attention également au port d'uniformes militaires ou policier sur la voie publique, c'est également interdit : un cosplay militaire devra être enfiler qu'une fois entré en convention (et retiré avant de sortir).

6) même si les orga sont prévenu, assurez vous que le service de sécurité est au courant que des répliques circulent dans la convention : sinon, il y a risque de panique et de bavure.

...et si c'est totalement la réglementation française... le fait que les réplique de moins 2 joules ne soit pas classé dans les armes léthale, ne change rien à la réglementation du "port d'arme" et du "transport d'arme"

je me base sur les textes suivants :
Citer:
En ce qui concerne le transport des objets ayant l'apparence d'armes à feu il convient de se rapporter au décret n°95-589 du 6 mai 1995 et de raisonner a fortiori. En effet le décret dans son article 57 stipule les choses suivantes :
Citer:
« Chapitre IV : Autorisation de port et de transport des armes et munitions.

Article 57

1. Le port et le transport des armes d'épaule et munitions des catégories 5, 7 et 8 sont libres.
2. Sont interdits :

- le port des armes et munitions de 1re et 4e catégorie, des armes de poing de 7e et 8e catégorie, des armes de 6e catégorie nommément désignées ainsi que, sans motif légitime, le port des autres armes de la 6e catégorie ;

- le transport sans motif légitime des armes et munitions de 1re et 4e catégorie, des armes de 6e catégorie et des armes de poing de 7e catégorie. La licence délivrée par une fédération sportive, mentionnée au b du 4° de l'article 23 ci-dessus, vaut titre de transport légitime pour les tireurs sportifs visés au 2° de l'article 28 ci-dessus et pour les personnes transportant des armes de la 6e catégorie, pour les armes utilisées dans la pratique du sport relevant de ladite fédération.
3. Les armes visées au 2° ci-dessus sont transportées de manière à ne pas être immédiatement utilisables soit en recourant à un dispositif technique répondant à cet objectif, soit par démontage d'une de leurs pièces de sécurité.
4. Par dérogation au 2° ci-dessus, le port et le transport des armes de 1re et de 4e catégorie acquises et détenues légalement dont l'emploi est permis pour la chasse sont autorisés pour l'exercice de cette activité dans les conditions prévues par arrêté conjoint des ministres de l'intérieur et de la défense et des ministres chargés de l'industrie, du commerce, des douanes et de l'environnement. »


En conséquence si le transport des armes des catégories 5,7 et 8 sont libres sauf exceptions mentionnées plus haut, le transport des répliques de puissance inférieure est libre également.. (Pour connaître le classement des armes à feu il vous suffit de consulter le décret-loi du 18 avril 1939 mais ce n'est pas l'objet ici de notre sujet).

Néanmoins ce texte ne s'applique pas directement aux lanceurs d'airsoft donc en conséquence il est difficile d'extrapoler de manière sûre la réaction des autorités face à cette situation.

En tout état de cause l'article 57 du décret susvisé indique que pendant le transport les armes de 7eme catégories ne doivent pas être immédiatement utilisables. Cette précision s'applique également aux lanceurs d'airsoft, à savoir que lors du transport des répliques les batteries ne doivent pas se trouver à l'intérieur du lanceur ou connectées de quelle que manière que ce soit.

De même le transport doit s'effectuer de manière que le lanceur ne soit pas à la vue de tous, selon l'article 132-75 du code pénal « est assimilé à une arme tout objet présentant une ressemblance de nature à créer une confusion »


Or est-il besoin de le préciser le port d'arme sur la voie publique est prohibée. Il est donc important que le transport s'accompagne de précaution qui interdisent toutes confusions possible... même s'il n'y avait pas de condamnation au final, il y a toujours le risque d'une bavure policière légitime.

Le seul texte qui réglemente donc l'airsoft est le décret de 1999 cité plus haut :
Citer:
« © Direction des Journaux Officiels Décret n° 99-240 du 24 mars 1999Décret relatif aux conditions de commercialisation de certains objets ayant l'apparence d'une arme à feu

NOR:ECOA9850001D

Le Premier ministre, Sur le rapport du garde des sceaux, ministre de la justice, du ministre de l'intérieur, du ministre de la défense et du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,

Vu la directive 98/34/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 juin 1998 prévoyant des normes et des règles techniques, et la lettre parvenue le 28 mai 1997 à la Commission des Communautés européennes par laquelle le Gouvernement français a saisi ladite commission ;

Vu le code pénal, notamment ses articles 121-2, 131-41 et R. 610-1 ; Vu le code de la consommation, et notamment son article L. 221-3 ;

Vu l'avis de la commission de la sécurité des consommateurs en date du 2 juillet 1997 ;

Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,

Article 1

L'ofre, la mise en vente, la vente, la distribution à titre gratuit ou la mise à disposition à titre onéreux ou gratuit des objets neufs ou d'occasion ayant l'apparence d'une arme à feu, destinés à lancer des projectiles rigides, lorsqu'ils développent à la bouche une énergie supérieure à 0,08 joule et inférieure ou égale à 2 joules, sont réglementées dans les conditions définies par le présent décret.

Article 2

La vente, la distribution à titre gratuit à des mineurs ou la mise à leur disposition à titre onéreux ou gratuit des produits visés à l'article 1er du présent décret sont interdites.

Article 3

L'indication de l'énergie exprimée en joules développée par les produits visés à l'article 1er du présent décret doit figurer à la fois sur le produit, sur son emballage et sur la notice d'emploi obligatoirement jointe.

Article 4

L'emballage ainsi que la notice d'emploi des produits visés à l'article 1er du présent décret doivent indiquer, en caractères lisibles, visibles et indélébiles, les deux mentions : Distribution interdite aux mineurs et Attention : ne jamais diriger le tir vers une personne.

Article 5

Est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe : 1° Le fait de vendre, de distribuer à titre gratuit à des mineurs, de mettre à leur disposition à titre gratuit ou onéreux les produits visés à l'article 1er du présent décret ; 2° Le fait d'offrir à la vente, de mettre en vente, de vendre, de distribuer à titre gratuit, de mettre à disposition à titre gratuit ou onéreux les produits visés à l'article 1er du présent décret en méconnaissant les dispositions des articles 3 et 4 du présent décret. En cas de récidive, la peine d'amende prévue pour la récidive de la contravention de 5e classe est applicable. Les personnes morales peuvent être déclarées pénalement responsables, dans les conditions prévues à l'article 121-2 du code pénal, des infractions définies au présent article ; elles encourent la peine d'amende selon les modalités prévues à l'article 131-41 du même code.

Art. 6 Le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de la défense, la secrétaire d'Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce et à l'artisanat et le secrétaire d'Etat à l'industrie sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française. »


Pour essayer de mieux comprendre ce décret il convient de se poser quelques questions :

Quels objets sont considérés comme des objets ayant l'apparence d'armes à feu ?

la réponse est contenu dans l'article 1 du décret, il s'agit des lanceurs développant à la bouche une énergie comprise entre 0.08 et 2 joules projetant des projectiles rigides. La liste des lanceurs entrant dans cette catégorie est donc importante et seuls les miniguns y échappent. En revanche un AEG up-gradé peut très facilement dépasser la limite supérieure des 2 joules ce qui le classe donc dans la 7eme catégorie selon le décret-loi de 1939. Et ce qui implique des problèmes au niveau du transport, de son utilisation ……Tous les lanceurs d'airsoft d'origine sont donc considérés comme des objets ayant l'apparence d'une arme à feu et sont donc soumis aux règles du présent décret que nous allons analyser par la suite.
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 07 Fév 2010 1:50 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 04 Juil 2005 19:30
Messages: 1477
Localisation: En Pluicardie
Surtout qu'en ce moment les médias en parlent pas mal aux infos "blabla braquage fait avec des armes factices"... donc je pense pas que les policiers soient tres cool
_________________
[Blaknight] 21:32: elle est enorme celle de Teur

[cooladn] 14:31: Teur> t'es définitivement un dieu

Teur a testé pour vous (et surtout pour lui)

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Re:
MessagePublié: 08 Fév 2010 12:37 
Inscrit le: 25 Août 2009 11:18
Messages: 22
Bon… Je connais également la loi au sujet des « armes par destination ». Mais ce qui fait qu’un objet ordinaire devient une arme est justement sa destination, soit l’usage que l’on fait de l’objet.
Tout ton argumentaire ce base sur ce qui suit. Et c’est la que nous ne sommes pas d’accord (pour rappel, une loi ne s’interprète pas. Seul un juge peut interpréter une loi. Pour nous, pauvre citoyen, une loi se lit et s’applique)
briareos a écrit:
Citer:
Article 132-75
Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 12 JORF 10 mars 2004

Est une arme tout objet conçu pour tuer ou blesser.

Tout autre objet susceptible de présenter un danger pour les personnes est assimilé à une arme dès lors qu'il est utilisé pour tuer, blesser ou menacer ou qu'il est destiné, par celui qui en est porteur, à tuer, blesser ou menacer.

Est assimilé à une arme tout objet qui, présentant avec l'arme définie au premier alinéa une ressemblance de nature à créer une confusion, est utilisé pour menacer de tuer ou de blesser ou est destiné, par celui qui en est porteur, à menacer de tuer ou de blesser.


OK… C’est juste. C’est la loi. Elle est très claire.
Suite à ca, et c’est la que tout devient erroné : Tu te permets de juger et d’interpréter une situation :
briareos a écrit:
... le porteur d'une réplique d'arme sur la voie publique est, à priori, soupçonné de la porter pour menacer ou blesser (ce qui est un peu logique), un peu comme si vous sortier avec un couteau de cuisine dans la rue

Mon dieu ! Mais qui es tu pour juger ??? Tu es un juge ???
Non, ce qui me gêne (parce que au font, je suis d’accord avec toi sur ton exemple), c’est que l’article 132-75 n’énumère pas les situations à partir duquel on peut considérer un mec potentiellement armé est dangereux. L’article dit juste que si un objet (qui n’est pas une arme) est utilisé pour menacer, contraindre ou blesser, cet objet sera alors considéré comme une arme POINT.

briareos a écrit:
on retombe sur les précaution à prendre pour ne pas tomber sous le coup de la loi fançaise lors du transport.

Et non ! Encore moins ! Puisque l’article 132-75 ne peut pas servir pour qualifier un lanceur de type « airsoft » d’arme si le porteur ne menace, blesse ou ne contraint personne. Et la, on parle bien de situation qui sont en rapport avec le port de l’objet litigieux ! Mais rien à propos du transport.
Comment une réplique négligemment posé dans le coffre de ma voiture (chargeur engagé, chargé en bille avec batterie branché) peut elle bien menacer blesser ou contraindre une pauvre victime, la, tout de suite, maintenant, alors qu’elle est dans mon coffre de voiture et moi je suis dans l’habitacle ?
De même dans le metro, j’ai ma réplique prête à tirer qui est dans un sac de transport qui ne permet pas de reconnaitre visuellement ce que je transporte*. Bien que l’on puisse faire toutes les suppositions du monde sur son utilisation futur, la tout de suite maintenant, est ce que je menace quelqu’un ? Non ? Je ne transporte donc pas une arme, mais bien un objet ayant l’apparence d’arme (et donc soumis à aucune réglementation).

*J’ai insisté sur le sac ne permettant pas de reconnaitre le contenu pour ne pas dire que je pourrais être menaçant bien que « l’arme » ne soit pas visible

Tout le reste de tes citations Briareos, ne sont pas des textes de lois et sont des citations… Donc pas forcement des choses juste car il y a eu interprétation.


Moi, je rajouterais ceci :
Le code pénal : Article 111-3, Article 111-4 qui dit: Loi pénale d'interprétation stricte et pas d'infraction, pas de peine qui ne soit prévue par la loi

En d’autres termes, la loi ne s’interprète pas, et il ne peut pas y avoir d’infraction ou de peine si la loi n’a rien prévue (tu sais, les fameux « vide juridique »).

D’ailleurs, si je suis ton raisonnement, Je veux faire un baseball avec des potes… Dois-je transporter mes battes dans des valises cadenassé ? Je fais des arts martiaux, j’ai 500m entre le parking et mon dojo… Dois-je demander un document spécial pour avoir le droit de porter mes boken dans une simple sacoche pour traverser le parking ? Ou dois-je prier pour ne pas croiser un policier ?
Halte à la bêtise ! La loi n’est pas si bête que ca :
Si j’utilise ma batte de baseball/boken/réplique d’airsoft pour menacer/blesser quelqu’un : Je commets un délit aggravé du à l’utilisation d’arme.
Le petit con qui braque le tabac du quartier avec un airsoft commet un braquage à main armé.
Le cosplayer qui ce balade en convention pistolet dans le holster ou faux katana rangé dans son étui ne menace personne, ne blesse personne. Donc si l’objet que l’on porte à la ceinture n’est pas classé comme étant une arme (conformément au Décret n°95-589), on ne porte pas d’arme.


Maintenant que j’ai bien plaidé en faveur des p’tits cons en mal de sensation qui aimerait ce balader dans le metro pistolet à la ceinture, je me dois de rectifier (parce que au font, briareos, on est d’accord).

Même si on a la loi de notre coté à ce sujet, cela ne nous empêche pas d’être contrôlable par les force de l’ordre. On peut même finir en garde à vue, le temps de vérifier que votre réplique d’arme n’est pas une arme.
En cas de panique d’un fonctionnaire et de geste un peux malheureux du porteur du airsoft il pourrait même y avoir du 9mm qui siffle dans l’air (pas plus tard qu’il y 2 mois un fonctionnaire de police à tirer 2 coups en direction d’un airsofteurs qu’il avait pris pour un cambrioleur « armé »)

De plus, et la loi n’est pas en faveur du cosplayer ou du airsofteur, il est très facile de ce faire arrêter pour trouble à l’ordre publique. Il n’en faut pas beaucoup, avec le réalisme de nos tenus pour ce faire passer pour un terroriste, militaire ou policier. Ça peut vite troubler l’ordre public (sachant qu’il n’y a pas besoin de faire bouger une foule tel un troupeau d’éléphant pour être « coupable » d’un trouble à l’ordre public)

Encore une fois, finir une journée de conv’ en garde à vue (ou même la commencer !)… … … Mieux vaux trouver quelque chose d’autre comme sensation forte non ?

Donc pour cela, il est conseiller de :
- Transporter sa réplique d’arme non chargé en bille, en gaz et en batterie
- Transporter sa réplique sans chargeur engagé dans la réplique
- Transporter sa réplique dans un sac ne permettant pas de deviner son contenant (le sac poubelle, non merci : l’étui à guitare : Nikel !)
- Transporter l’essentiel de ses vêtements militaire dans un sac (quitte à ne garder que le pantalon)
- En cas de contrôle de police, signaler que vous transportez des répliques d’arme de type « airsoft » (et ne dite surtout pas que vous avez des armes, ca risquerez de vous attirer des ennuis pour rien).
- Ne pas braquer les gens, que ce soit des visiteurs, amis, autres cosplayers, pour le délire d’une photo, ne pas braquer les gens (c'est con, mais c'est cette petite, toute petite nuance qui vous fait passer du statut de mec qui ce balade avec un costume sur le dos au statut de mec qui menace un autre mec avec une arme)

Après, ce sont des recommandations, des règles de bons sens.
Il convient de tenir compte des règlements intérieurs dans les salons. De plus, il y a des départements et des communes qui prennent des arrêtés contre le port et le transport de réplique. La, il n’y a pas à tergiverser, le port et le transport devient interdit au même titre que les armes (sauf motif valable, etc…)
D’ailleurs, briareos, si il fallait encore te convaincre, si la loi permettait déjà d’interdire le port et le transport de réplique, pourquoi certains préfets prendraient ils des arrêté ? ;)

Dogi

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 09 Fév 2010 19:06 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
on va pas tergiverser : dans le pire des cas, le port est interdit et on risque amende, confisquation et une balle par un policier se croyant en légitime défense. dans le meilleur des cas, c'est pas interdit formellement, mais on risque quand même une balle pour cause de policier se croyant face à un fou armé.

dans les 2 cas, on est mort... bref, ça revient au même : on se balade pas avec une réplique d'arme sur la voie publique.

en suisse c'est maintenant totalement interdit ( source : http://www.20min.ch/ro/print/story/27462640 et http://www.tdg.ch/geneve/actu/patrouillait-arme-proteger-quartier-poste-2009-03-31), les réplique ont le mêm stattut juridique qu'une arme).

dés que j'ai le temps je vous trouve la jurisprudence française.
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 09 Fév 2010 19:27 
Inscrit le: 25 Août 2009 11:18
Messages: 22
briareos a écrit:
on va pas tergiverser : dans le pire des cas, le port est interdit et on risque amende, confisquation et une balle par un policier se croyant en légitime défense. dans le meilleur des cas, c'est pas interdit formellement, mais on risque quand même une balle pour cause de policier se croyant face à un fou armé.

Et même pas besoin de ca ! Un mariole habillé en militaire (valable pour les airsofteurs, comme les cosplayers) risque aussi de ce prendre du 9mm

Ce qui me dérange c'est de dire tel ou tel chose est interdit par la loi quand ca n'est pas le cas. C'est tout.

Ça n'empêche pas les règles de bon sens, les règlements des conventions, les arrêtés communaux et départementaux, etc... J'encourage vivement toute les précautions que tu as dit.

Cependant, vaux mieux transporter un gros lanceur d'airsoft dans un étuis à guitare avec un look civil, plutôt qu'un mec qui porte à moitié son costume militaire et son lanceur d'airsoft dans un valise faite pour le transport d'arme cadenassé qui ne laisse pas de doute sur le contenue de la valise et qui ferra flipper toutes les personnes que tu croisera.

Si avec ce topic des cosplayers ce demande encore quelle attitude ils doivent adopter avec leur réplique, je sais plus quoi dire quoi ???

Dogi

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 09 Fév 2010 19:39 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
ah, ça y est, j'ai retrouvé le texte officiel, en ce qui concerne la France :
http://www.senat.fr/questions/base/2002/qSEQ020801607.html
Citer:
Réponse du Ministère de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

publiée dans le JO Sénat du 24/10/2002 - page 2487

Les objets ayant l'apparence d'une arme à feu et qui lancent des projectiles du type billes en plastique avec une puissance inférieure ou égale à 2 joules ne sont pas des armes au sens de la réglementation des armes. Leur commerce est néanmoins réglementé, en application des dispositions relatives à la sécurité du code de la consommation, lorsque leur puissance est supérieure à 0,08 joule, compte tenu des accidents qu'ils peuvent provoquer. Ainsi, aux termes du décret n° 99-240 du 24 mars 1999 pris en application de l'article L. 221-3 du code de la consommation, leur cession à des mineurs, à titre gratuit ou onéreux et sous quelque forme que ce soit, offre, vente, distribution, prêt, est interdite. La violation de cette interdiction, par une personne physique ou une personne morale, est punissable d'une amende prévue pour les contraventions de 5e classe. Par ailleurs, compte tenu des méprises que peut susciter l'usage de ces objets, les préfets ont reçu l'instruction, par circulaire du 6 mai 1998, d'interdire, par arrêté pris dans le cadre de leurs pouvoirs de police générale de l'article L. 2215-1 du code général des collectivités territoriales, le port et le transport de ces objets dans les lieux publics et notamment sur les voies publiques, dans les transports publics, dans les établissements scolaires et leurs abords et dans les parcs et les jardins publics ou ouverts au public en tenant compte des circonstances locales.


_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 09 Fév 2010 20:07 
Inscrit le: 25 Août 2009 11:18
Messages: 22
Rhaaa... Moi qui pensait qu'on pourrait tomber d'accord...

Alors on continue...

Donc ce texte (que je connais) ne veux rien dire dans le problème qui nous oppose. Au contraire, ca confirme ce que je dis.

Déjà, ceci n'est pas une loi, un texte à appliquer, un décret, ou que sais-je.
Ceci est une réponses du ministère de l'interieur à une question posé au Sénat demandant plus de précision sur la législation des lanceur de moins de 2 J ressemblant à des armes à feux (que l'on nommera réplique ou airsoft).
Donc on est d'accord que ceci n'est nullement une loi ou quoi que ce soit.

Quand on lit la réponse du ministère, on s'apercois qu'il site des Lois, des décrets concernant, notamment la vente ou la mise à disposition de réplique d'airsoft à un mineur (la, on le vois : IL SITE DES LOIS).

Quand arrive la question du port et du transport, on ce rend compte que le ministère dit, je cite : "les préfets ont reçu l'instruction, par circulaire du 6 mai 1998, d'interdire, par arrêté pris dans le cadre de leurs pouvoirs de police générale de l'article L. 2215-1 du code général des collectivités territoriales, le port et le transport de ces objets dans les lieux publics et notamment sur les voies publiques, dans les transports publics, dans les établissements scolaires et leurs abords et dans les parcs et les jardins publics ou ouverts au public en tenant compte des circonstances locales"
En d'autre terme, il a recommandé aux préfets d'interdire par arrêté le port et le transport d'airsoft, chose que peux de préfet ont fait.
Les choses sont donc claire ? Si loi il y avait permettant d'interdire le port ou le transport d'airsoft, le ministère ce serait contenté pour réponse de renvoyer à l'article ou le décrets adéquate ?
Si il ne le fait pas et demande au préfet de prendre des arrêté, c'est qu'il n'y a rien ? Sauf les dit arrêté (qui n'ont pas étés pris dans tout les départements de France).

La ou ca devient risible (et c'est peux être la raison pour lequel peux de préfet on pris l'arrêté), c'est que le ministère propose tout simplement, et je cite : "les préfets ont reçu l'instruction [...], d'interdire, par arrêté [...], le port et le transport de ces objets dans les lieux publics"
En clair, je sors de mon magasin avec un AEG fraichement acheté, je me fait contrôler sur le parking avant de rentrer dans ma voiture, je suis en tord ?
Parce que ou dans ce texte il est marqué que la réplique doit avoir la batterie de débranché, le chargeur désengagé, la sécurité de mise, avoir un tiket de conv' dans la poche pour justifier le transport, bref ou est la règlementation ? La on parle d'arrêté visant à interdire le port et le transport sans aucune autre forme de procès.

Donc en clair, si arrêté il y a, aucune réplique ne peut sortir d'un domicile privé (sous quelconque forme qu'il soit (chargeur désengagé, pas de batterie, blabla... OSEF ! on a pas le droit !).
Si il n'y a pas eu d'arrêté de pris (comme dans beaucoup de département), et dans ce cas, bha tant que l'on respecte les règles de bon sens et que l'on ne trouble pas l'ordre public, tout es permis !

Dogi

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 09 Fév 2010 23:59 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 28 Nov 2008 23:27
Messages: 608
Bon, je commence tout juste a avoir de l'expérience dans le droit donc excusez mes éventuelles erreurs (faculté de droit quand tu nous tiens). Il est clair qu'en temps que réponse venant d'un ministère, la déclaration en soi n'a aucune valeur juridique contrairement à ce que l'on peut penser. Néanmoins, j'aimerais réagir concernant ce point:

Dogi a écrit:
Parce que ou dans ce texte il est marqué que la réplique doit avoir la batterie de débranché, le chargeur désengagé, la sécurité de mise, avoir un tiket de conv' dans la poche pour justifier le transport, bref ou est la règlementation ? La on parle d'arrêté visant à interdire le port et le transport sans aucune autre forme de procès.


Et encore heureux qu'il n'y ai pas ce genre de précisions, sinon, t'imagines la taille de nos codes? La loi, les décrets ou les circulaires forment des principes généraux à partir desquels l'appréciation est laissée au juge. Réglementation ok, mais sur les caractéristiques principales de l'arme... Si tu transportes une véritable arme, même sans chargeur ni rien et sans permis, je doute franchement que tu t'en sortiras sans rien. Après bien évidemment on dira que le danger n'est pas équivalent. Certes mais les deux sont considérés comme dangereux donc répréhensibles dans les deux cas. Donc si tu te balades dans un département ou le préfet s'est mis en tête d'appliquer la décision (même si je doute qu'ils t'arrêtent à la sortie puisque précisément lorsque l'on vient d'acheter un truc ben il est encore dans son embalage) ben t'es mal. Alors pourquoi ne pas appliquer le principe de précaution ? C'est pas comme si on allait vérifier dans chaque circonscription si le préfet fait appliquer cette décision ou non.
_________________
Deviantart
Avatar by Omaru

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 10 Fév 2010 0:05 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
Dogi a écrit:

La ou ca devient risible (et c'est peux être la raison pour lequel peux de préfet on pris l'arrêté), c'est que le ministère propose tout simplement, et je cite : "les préfets ont reçu l'instruction [...], d'interdire, par arrêté [...], le port et le transport de ces objets dans les lieux publics"
En clair, je sors de mon magasin avec un AEG fraichement acheté, je me fait contrôler sur le parking avant de rentrer dans ma voiture, je suis en tord ?
Dogi

je comprend bien ton point de vue et je suis d'accord que l'interprétation est abusive du point de vue du droit si un policier (qui tient ses ordre du ministre et du préfet) arrète le porteur d'une réplique... le tribunal déboutera au final le ministère public (si on est dans un mode parfait)... il n'empêche que le pauvre cosplayeur, aura été interpelé, conduit au commissariat, peut-être mis en examen (abusivement... mais la politique du chiffre dans la police... en ce moment conduit à ce genre de chose courament)... et finalement, il y aura "non lieu". ...ça lui feras une belle jambe il aura perdu 2 jours au commissariat ! et n'auras gagné que la satisfaction d'avoir eu raison. :mrgreen: ... on pourrais parler aussi des différences d'interprétation sur le caractère menaçant ou pas d'une réplique : qui écoute le juge ? un mec louche avec une réplique dans la rue ou un fonctionnaire de police assermenté ?

...bref, il y a qu'un imbécile qui sortirais avec une réplique d'arme visible sur la voie publique même si le droit l'autorise et, dans les faits, l'attitude de la police, reviens à une interdiction du port d'une réplique sur la voie publique.


en dehors de cela, c'est dommage, mais je ne trouve pas trace de la circulaire ministérielle de 6 mai 1998 sur legifrance.
je l'aurais bien lu pour voir ce quelle contenait dans le détail. si quelqu'un la trouve, ça m'intéresse ! :?:

edit : tiens je viens de trouver de la jurisprudence conçernant le port de réplique d'arme factice... si j'ai bien compris, le port d'une réplique d'arme factice est considèré comme circonstance aggravante :
Citer:
Cour de cassation
chambre criminelle
Audience publique du mercredi 5 août 1992
N° de pourvoi: 92-82717
Publié au bulletin Rejet

Président :M. Souppe, conseiller le plus ancien faisant fonction, président
Rapporteur :M. Maron, conseiller rapporteur
Avocat général :M. Amiel, avocat général


REPUBLIQUE FRANCAISE

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS


REJET du pourvoi formé par X... Didier, contre l'arrêt de la chambre d'accusation de la cour d'appel de Douai, du 1er avril 1992, qui l'a renvoyé devant la cour d'assises du département du Nord sous l'accusation de vol qualifié et délit connexe.

LA COUR,.

Vu le mémoire personnel régulièrement produit ;

Sur le moyen unique de cassation pris de la violation de l'article 384, alinéa 2, du Code pénal :

Attendu que, selon les énonciations de l'arrêt attaqué, Didier X... se serait fait remettre par l'employé d'une agence bancaire une somme d'argent en menaçant le personnel d'un pistolet factice ;

Attendu qu'en cet état, la chambre d'accusation a légalement justifié le renvoi de l'inculpé devant la juridiction criminelle, pour vol qualifié, en appréciant souverainement qu'il y avait charges suffisantes contre lui d'avoir frauduleusement soustrait une somme d'argent avec la circonstance qu'il était porteur d'une arme apparente ou cachée, une arme factice pouvant être considérée comme telle ;

Attendu que la Cour de Cassation n'a d'autre pouvoir que de vérifier si la qualification que les chambres d'accusation ont donnée aux faits justifie le renvoi de l'inculpé devant la cour d'assises ;

Que le moyen, dès lors, ne saurait être accueilli ;

Et attendu que la chambre d'accusation était compétente ; qu'il en est de même de la cour d'assises devant laquelle le demandeur est renvoyé et que les faits, objet de l'accusation, sont qualifiés crime par la loi ;

REJETTE le pourvoi



Publication : Bulletin criminel 1992 N° 276 p. 749

Décision attaquée : Cour d'appel de Douai (chambre d'accusation), du 1 avril 1992



Titrages et résumés : VOL - Circonstances aggravantes - Port d'une arme apparente ou cachée - Arme - Définition - Arme factice
Le port d'une arme factice peut être considéré comme constitutif de la circonstance aggravante de l'article 384, alinéa 2, du Code pénal (1). .

ARMES - Vol - Circonstances aggravantes - Port d'une arme apparente ou cachée - Arme factice

Précédents jurisprudentiels : CONFER : (1°). (1) Cf. A rapprocher : Chambre criminelle, 1978-06-20 , Bulletin criminel 1978, n° 203, p. 529 (rejet) ; Chambre criminelle, 1982-02-23 , Bulletin criminel 1982, n° 60, p. 157 (rejet)

Textes appliqués :
Code pénal 384 al. 2
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Re:
MessagePublié: 10 Fév 2010 11:29 
Inscrit le: 25 Août 2009 11:18
Messages: 22
Dogi a écrit:
Encore une fois, finir une journée de conv’ en garde à vue (ou même la commencer !)… … … Mieux vaux trouver quelque chose d’autre comme sensation forte non ?


briareos a écrit:
il n'empêche que le pauvre cosplayeur, aura été interpelé, conduit au commissariat, peut-être mis en examen (abusivement... mais la politique du chiffre dans la police... en ce moment conduit à ce genre de chose courament)... et finalement, il y aura "non lieu". ...ça lui feras une belle jambe il aura perdu 2 jours au commissariat ! et n'auras gagné que la satisfaction d'avoir eu raison. :mrgreen: ...


Ha ! La, on est bien d'accord ! En plus, le sujet sur les garde à vue "un peux abusive" fait débat en ce moment... Il est clair qu'il en faut moins que ca pour passer son WE en GAV. Il y a des moyen plus sympa pour passer son WE de convention, ca, c'est clair !

Ta jurisprudence, Briareos, concerne un vol. Dans ce cas, le port d'une arme factice est bien évidement un fait aggravant, ca on le savait déjà (l'histoire de l'arme par destination quoi...) Donc rien de neuf sous les tropiques.

Merci Lsine pour tes précisions (cependant, pour les armes à feux, la lois à bien prévue une liste de dispositif à mettre en place pour le port, transport et autre... enfin bref...).

Encore une fois, je ne défend pas le point de vue qu'il serrait normale de ce balader avec un famas dans le dos dans la rue (déjà vue !). Je trouve que tout ces actes nuis aux cosplays et à l'airsoft. On est tous plus malin que ca. Seulement je n'aime pas entendre dire qu'il faille traiter nos "jouets", comme des armes et encore moins entendre dire que c'est la lois qui l'impose (même si dans le principe, je suis d'accord sur le fait que des précautions s'imposent).

Dogi

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Re:
MessagePublié: 10 Fév 2010 17:55 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
Dogi a écrit:
Dogi a écrit:
Ta jurisprudence, Briareos, concerne un vol. Dans ce cas, le port d'une arme factice est bien évidement un fait aggravant, ca on le savait déjà (l'histoire de l'arme par destination quoi...) Donc rien de neuf sous les tropiques.
Dogi

apparement, si on lit bien cette jurisprudence, dans l'affaire en cause, la réplique n'avait pas été utilisé pour le vol ou pour menacer (donc techniquement on serait en dehors d'un cas d'arme par destination)... mais le seul fait de l'avoir trouvé sur la personne (port simple) est un motif de circonstance aggravante.

évidement, on est censé être poursuivi pour autre chose pour que ça ai des conséquence... mais même une personne honn^te, peu être pris dans une rixe, une émeute, une manifestation en allant ou en revenat d'une convention... les policier embarque tout le monde... ça serait dommage d'être confondu avec un malfaiteur à cause de ça.
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 15 Fév 2010 1:45 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3635
Localisation: Pont à Mousson (54)
pour ceux qui n'aime pas lire, un film qui résume ce qui a été dit précedement :
http://minute-connaissance.caminteresse.fr/vie-quotidienne/lache-ton-gun-lache-ton-gun/12533/
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 17 Fév 2011 11:52 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 15 Fév 2011 23:36
Messages: 1569
Localisation: Paris
excusez moi, mais j'envisage de faire un cosplay de Vincent valentine de ff7 mais d'après ce que je viens de lire j'ai des doutes , si je fais l arme de Vincent a partir d'un simple pistolet meme pas a bille une sorte de maquette pour la base du cerberus, ca marche la ? non parceque je suis Mineur et si on me voit avec y aura des doutes. :x
_________________
Kingdom Hearts forever !

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 17 Fév 2011 14:24 
.dijon//Saiten
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 10 Mars 2008 1:22
Messages: 1422
Localisation: région parisienne
si tu regarde la video, tu comprendra que tu ne peux pas te ballader avec une arme factice sur la voie publique.
si tu va à JapanExpo, transporte la à l'abri des regards dans un sac opaque, et ne la sort que dans l'enceinte du salon, où les gens ne seront pas surpris de te voir avec.

et si tu croise sur le chemin des jeunes en jean basket, tshirt, qui se baladent sabre à la main, dis toi que c'est cool de ne pas être à leurs place s'il croisent des forces de l'ordre.
_________________
Photos et cosplay en convention
Image

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 27 Avr 2012 17:35 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 20 Nov 2011 17:40
Messages: 9
Localisation: Dans les méandres de la perversité...
Bonjour,bonjour! Voilà, j'aurais quelques questions à poser! :p Après avoir lu tout ce que vous avez écrit (oui, oui), j'en ai appris beaucoup sur les réglementations des armes, etc...Et je vous en remercie! En revanche, je voulais vous demandez si les répliques d'armes sont STRICTEMENT interdite aux mineurs (j'ai 15 ans) ou si on peut contourner le problème! :cry: J'ai tellement de questions à poser que ce serai trop long à écrire, mais je ne serai pas contre quelques petites infos en plus concernant les mineurs...Pour mon cosplay, je n'ai pas besoin de quelque chose d'énorme! :oops: Juste qui donnent un effet "réel". :roll: Désolée si ma question est idiote, mais comme vous êtes tous majeur, vous n'avez pas trop parlez du cas des mineurs désœuvrer tel que moi! XD J'espère pouvoir obtenir plus de renseignements!

Bisoux d'une Yaoiste.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 27 Avr 2012 18:40 
.dijon//Saiten
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 10 Mars 2008 1:22
Messages: 1422
Localisation: région parisienne
les armes airsoft sont interdit aux mineurs . pas de tergiservation !
_________________
Photos et cosplay en convention
Image

Dernière édition par ludovix le 28 Avr 2012 23:47, édité 1 fois au total.
Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 27 Avr 2012 19:33 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 14 Sep 2010 15:11
Messages: 488
Localisation: Clermont-Ferrand
Tu as plusieurs solutions : la reproduction d'une réplique (appartenant à un majeur ^^) après moulage de celle-ci, ou pourquoi pas la customisation d'un Nerf.
_________________
Galerie d'accessoires :
http://infectedguili.deviantart.com/gallery/26558447

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 27 Avr 2012 21:14 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 23 Déc 2009 22:57
Messages: 926
> Yamiko K : Pour la méthode de fabrication/d'acquisition : ça dépend aussi de ce que tu veux comme arme.
- Il existe des "presque-répliques", j'entends des jouets, qui ne sont pas de l'airsoft, qui ne sont pas des répliques (pas à l'échelle), et qu'on trouve en magasins de jouets, et/ou en magasins de farces et attrapes. Un exemple : http://www.king-jouet.com/jeux-jouets/marque-gonher/page1.htm. Sur ces jouets très ressemblants, il y a souvent un bouchon inamovible rouge ou orange fluo pour qu'il n'y ait pas de confusion.
- il y a la méthode de Ludovix qui rend très bien (un exemple : son image http://www.cosplayforum.com/viewtopic.php?f=183&t=28287 post ici du 2 mai 2011 00:37)
- et comme dit Infected_Gulli, les pistolets de la marque Nerf customisés sont très appréciés (par les Steampunk-euses et -eurs), surtout le Maverick. /*bave bave */ : http://www.google.fr/search?q=nerf+maverick+steampunk&hl=fr&qscrl=1&nord=1&rlz=1T4ADBF_frFR287FR287&prmd=imvnsfd&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=bO2aT6yvAoW3-wbHjeGYDw&sqi=2&ved=0CDoQsAQ&biw=1440&bih=733
******* EDIT : un tutoriel bien complet sur la customisation d'un Maverick : http://www.steampunk.fr/viewtopic.php?f=15&t=764

=> Pour ces trois types d'armes, il n'y a pas de restriction d'utilisation par un mineur A PRIORI. Faut juste avoir un minimum de savoir-vivre et de discernement (éviter de tirer des projectiles en mousse Nerf dans les yeux des copains, ne pas braquer des mamies en hurlant - même avec des pistolets à eau, etc ...), enfin bref, être responsable - tu poses la question, c'est très bon signe.

=> Pour tout ce qui est Airsoft (> 0.08 joule) : détention interdite pour les mineurs. Prêt, cession, vente à un mineur : interdit, illégal, grosses emmerdes en perspective (le texte ici http://www.shop-gun.fr/mentions.php). Il y a un moment de cela j'avais vu des airsoft faible puissance pour enfants (WTF ?), mais ça ne se ferait plus ? (pas plus mal).

=> Pour les répliques et les armes neutralisées (hors Airsoft) : déjà, bonjour les prix. Sinon, je n'ai pas trouvé de texte législatif sur le sujet. Vus la logique de la loi sur l'airsoft + le fait que ces "armes" sont encore plus ressemblantes, bien qu'elles ne tirent pas, la logique voudrait qu'un mineur ait encore moins le droit d'y toucher.
Voilà.
_________________
Noob à vie !

Dernière édition par SUSHISPITZ2 le 28 Avr 2012 23:31, édité 1 fois au total.
Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: [info] Répliques d'armes à feu; ce qu'il faut savoir !!!
MessagePublié: 28 Avr 2012 22:47 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 20 Nov 2011 17:40
Messages: 9
Localisation: Dans les méandres de la perversité...
Et bien, merci d'avoir répondu si vite! Vos idées vont m'être très utiles, mais avant de me diriger vers une arme "toute faite", je vais tenter d'en faire une moi-même, comme me l'a fait remarquer Ludovix! :D Comme j'ai encore du temps, ça ne posera pas de problème, et puis c'est en faisant qu'on apprend! ^^ Cela dit, si je n'y arrive vraiment pas, la customisation d'un Nerf me paraît être une bonne idée pour un petit effet "perso'"! Je te remercie pour tes précieuses infos, SUSHISPITZ2! ;) Je vois un peu près ce que je peux faire et ne pas faire, et c'est vrai que ces répliques ultras réalistes me paraissent très bien pour mon cas! XD Je vais tenter la méthode de Ludovix, et j'en acheterai une si je suis vraiment une mauvaise bricoleuse! :p Encore merci à tous!

Ps: C'est vrai qu'il gère, le Maverick. O_O

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  

Modérateurs: Nicolas, Ichigo, AoiKitsune, BEN, briareos, Jad'den Korr

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group