Membres Membres Panneau de contrôle de l’utilisateur Panneau de contrôle de l’utilisateur FAQ FAQ Inscription Inscription   Rechercher Rechercher Connexion Connexion

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet

Comment avez vous trouvé ce tutoriel ?
tuto intéressant 44%  44%  [ 4 ]
tuto sans intérêt 0%  0%  [ 0 ]
tuto incompréhensible 0%  0%  [ 0 ]
tuto incomplet ou améliorable 11%  11%  [ 1 ]
j'ai utilisé ce tuto avec succès 11%  11%  [ 1 ]
j'ai utilisé ce tuto et ça n'a pas bien marché 0%  0%  [ 0 ]
ce tuto est adapté à un débutant 22%  22%  [ 2 ]
ce tuto est réservé à des bricoleurs confirmés 11%  11%  [ 1 ]
Nombre total de votes : 9
Auteur Message
 Sujet du message: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 17 Août 2017 18:00 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 11 Août 2017 15:34
Messages: 257
Localisation: Près d'une tasse de cappuccino ;)
=== Certains passages de texte, en couleur, comportent un lien vers une image ou un croquis explicatif si vous cliquez dessus ===

Image

Bonjour,

Bien voila je me lance dans un premier turoriel pour la réalisation d'un objet qui reste très convoité mais souvent inaccessible au commun des mortels, sinon sur les sites comme aliexpress dans une version très très light et très très cher pour ce que c'est : La Faux d'Undertaker.

Et bien détrompez vous ! la réalisation de cet objet ne demande pas forcément des très grandes qualités de cosplayeur et je vais vous proposer ainsi plusieurs versions pour chaque niveau de réalisation.

I QUE DOIS-JE REALISER ?

Le personnage mesure près de deux mètres, et se promène en plus sur des bottes à talons, avec une faux aussi grande que lui. Nous avons donc à faire avec un manche entre 1,80 et 2,00m et une lame d'environ 1,10m x 25 cm. Finie elle atteind donc presque les deux mètres. De ce constat, en découle deux variantes :
- soit vous avez de la place chez vous pour stocker, et un véhicule (Clio minimum, pas une Twingo, pas une Smart non plus) pour la transporter sans risque de casse et vous la créez d'un bloc,
- soit vous optez pour une faux "démontable", incluant un système d'emmanchement et de boulon-clavette (la lame étant relativement large) pour assurer la fixation de la lame sur le manche et pouvoir la démonter.

Ensuite, vient la question de votre niveau en cosplay, de votre budget ou de l'équipement dont vous disposez :
- réaliser la faux demande un budget minimum de 60 euros, (pour la peinture et les matériaux indispensables), maximum de 150 euros,
- une grosse partie de la réalisation consiste à travailler le PVC en flexion en le chauffant, et de réaliser des trous, donc il faut vous équiper au minimum d'un puissant sèche cheveux - ou d'un décapeur thermique, d'un fer à souder, d'une scie à métaux, d'un bon cutter, de papier de verre, une perceuse, et d'un pistolet à colle chaude avec les tubes de colle blanche qui vont avec.
- enfin, pour les matériaux, soit vous avez les moyens et vous achetez une planche de polystyrène extrudé pour faire la lame (ce qui n'a pas que des avantages), soit vous la faites en composite à partir de matériaux peu onéreux et récupérables facilement (mais c'est plus complexe).
De même pour le squelette vous pouvez choisir de passer beaucoup de temps à réaliser un squelette dans le matériau que vous souhaitez, ou en acheter un en pvc que vous devrez tout de même torturer pour qu'il corresponde au projet.

Personnellement j'ai choisi de réaliser pour environ 80 euros :
- une version non-démontable, et je regrette un petit peu car même si je peux la transporter dans ma petite Clio c'est vraiment juste,
- avec une lame composite à partir d'aggloméré de récupération, de carton de calendrier, de tapis de sol, et de latte de bois,
- avec un manche en tube PVC, décoré d'un squelette PVC démembré et torturé pour l'occasion.


II MATERIEL ET MATERIAUX

Matériaux nécessaires :
- 1 tube d'évacuation PVC diamètre 32mm, longueur minimale 2.00m (environ 2 euros les 2m chez votre magasin de bricolage),
- version démontable : 1 manchon femelle/femelle 32mm (1 euro unité), et un tube de colle vulcanisante pour tuyaux pvc,
- 2 baguettes de bois arrondies "champlats" 4 x 22mm longueur minimale d'1m20 (environ 2 euros unité chez votre magasin de bricolage),
- 1 squelette PVC 1m60 (si vous ne le réalisez pas vous même, vendu sur Ebay environ 35 euros unité),
- version démontable : 1 boulon à tête ronde et un écrou de 45mm de long minimum diamètre 4 ou 6 mm
- une plaque d'aggloméré de 25 x 50 cm, épaisseur 5 à 10 mm (à récupérer sur un vieux meuble style Ikea, la plaque qui fait généralement le fond, ca fait l'affaire),
- version lame composite : 2 tapis de sport (1er prix chez Décathlon à 2 euros unité, en noir de préférence), un seul si vous ne réalisez pas votre lame en composite,
- version lame polystyrène : 1 plaque de polystyrène extrudé épaisseur 2cm (le panneau de 0.50 x 1.50 est à environ 25 euros),
- colle à bois ou DIP étanch pour la sous-couche,
- 1 bombe de peinture chromée pour le manche (environ 15 euros en magasin de bricolage, une bonne bombe qui ne déteint pas),
- 1 pot de peinture gris métal pour la lame (si vous ne voulez pas passez par de l'acrylique, un petit pot de peinture gris métal banal coute environ 3 euros en magasin de bricolage et est suffisant),
- 1 pot de peinture noire, pour brossage à sec de la lame et du squelette, voire mélange pour "noircir" la couleur de base de la peinture gris métal au besoin,
- 3 ceintures noires ou marron foncé avec boucle carrée métal (si vous ne les réalisez pas vous même, environ 2 euros unité sur Ebay).

Matériel nécessaire :
- 1 pistolet à colle, et les tubes de colle PVC qui vont avec,
- version démontable : 1 tube de colle vulcanisante pour les tuyaux PVC et une perceuse avec un forêt de 4 ou 6 mm (selon le diamètre du boulon choisi)
- 1 bon cutter,
- 1 scie à métaux,
- 1 tournevis plat plutôt fin si vous achetez le squelette,
- 1 sèche cheveux puissant, un décapeur thermique, ou un briquet (de quoi ramollir assez le tube PVC pour le fléchir),
- 1 fer à souder, ou un vieux fer à repasser qui ne servira qu'au cosplay,
- 1 masque de protection (peinture à la bombe),
- 1 paire de gants anti-chaleur (si vous n'êtes pas très adroit de vos deux mains, pas des gants de cuir, pas des gants de latex non plus, ni vos gants de ski ! )
- du papier de ponçage fin,
- 1 pinceau fin (pinceau d'écolier) et un pinceau rond brosse (à rechampir, 21mm c'est très bien),
- du scotch de masquage et du papier journal, prospectus, etc.

Prévention :
Travailler du tapis de sol ou du tube ou toute matière PVC en la faisant fondre dégage des substances parfois dangereuses pour l'organisme qui peuvent être inhalées.
Je ne saurai vous recommander autant de fois que possible que de travailler le PVC, ou le tapis de sol, plutôt à l'extérieur, et de préférence avec un masque si vous devez vous approcher des fumées pour voir ce que vous faites. Aussi, l'utilisation de bombes de peintures n'est pas anodine. Utilisez les dans des espaces ventilés, dans l'idéal une cabine à peinture, ou un extérieur propre et couvert du vent (poussières), et bien sur avec un masque (les taggeurs mettent un bandana épais, et ce n'est pas que pour se cacher ou pour un effet de style ;) ).


III PATRONNAGE

Bien, je vais demander à tous les utilisateurs férus de logiciels de modélisation 3D de se bander les yeux quelques instants car j'ai une façon bien particulière et bien plus rapide de réaliser les patrons, plus à la portée du commun des cosplayeurs : l'impression à l'échelle 1:1.

Pour ce faire rien de bien compliqué :
- vous téléchargez => cette image <=
- vous l'ouvrez sous Paint ou tout autre logiciel d'image
- sous Paint, Fichier => Mise en page => Choisir 'Ajuster à 100% de la Taille normale' et mettre les marges haut et droite à 0 (pour le futur collage vous me remercierez)
- pour des feuilles en format A4, en paysage, charger 66 feuilles (6 x 11) et lancer l'impression
- pour des feuilles en format A3, en paysage, charger 32 feuilles (4 x 8 ) et lancer l'impression

Si vous n'avez pas de point d'impression vous pouvez travailler directement sur Paint, en sélectionnant dans les propriétés (Fichier => Propriétés) des mesures en centimètres, en réduisant l'échelle pour voir le détail qui vous intéresse (zoom arrière en bas à droite) puis vous tracez une ligne entre les points que vous voulez mesurer (indication de la longueur de la ligne en bas à gauche).

A cette échelle, votre faux à la taille idéale pour ceux qui souhaitent :
- passer par l'achat d'un squelette PVC plutôt que d'en constituer un de A à Z,
- attendre patiemment de trucider leur jeune frère ou soeur dès qu'ils auront atteint les 1,60m,
- voler le squelette de la salle se sciences naturelles.
Elle a aussi la taille idéale pour le tube PVC en 32mm.

Voilà, le patronnage à portée de toutes et tous, ou presque :)


IV CONCEPTION DU MANCHE

Voila vous avez un plan et le matériel pour débuter la construction de votre faux.
Munissez vous de votre tube PVC de deux mètres et de votre source de chaleur (sèche cheveux puissant, décapeur thermique, voire un briquet), de vos gants de protection, et d'une petite bassine d'eau froide avec un gant de toilette. Faites bien attention, le PVC chauffé reste chaud un moment, même après avoir retiré la source de chaleur, n'empoignez surtout pas la partie chauffée à mains nues. Aussi il n'y a pas besoin de le faire fondre , juste le chauffer assez pour qu'il se plie doucement. Allez y doucement, surtout les utilisateurs de décapeur ou de briquet. Afin d'éviter tout pli disgracieux, tirez de part et d'autre du tube en même temps que vous le courbez, ici encore pas trop car vous risquez d'aplatir le tube (effet chewing gum).

Vous allez réaliser les coudes du manche. Imaginez que le bout supérieur du tube doit buter sur le sommet de la boite cranienne.
Marquer l'emplacement de l'intérieur de la première courbure et chauffez doucement le tube tout autour à cet endroit.
Pliez et tirez en même temps jusqu'à obtenir votre premier pli.
Vous l'avez ? Prenez votre gant de toilette, trempez le dans l'eau froide et passer le sur la courbure pour la figer.

Posez le tube au sol, et marquez l'emplacement intérieur de la seconde courbure.
Chauffez, pliez et tirez, jusqu'à obtenir votre second pli.
Posez de nouveau au sol pour rectifier l'alignement par rapport à la première courbure (pour ne pas vous retrouver avec un squelette qui a la scoliose).
Figez la courbure à l'eau froide.

Recommencez pour les autres courbures... vous avez la structure de votre manche.
Pour la courbure entre la main et le squelette, on remarque un léger plat qui peut être obtenu en appuyant doucement sur la partie chauffée pour l'écraser, et donc donner cet effet écrasé de "crosse". C'est à cet endroit, entre cette pliure et le squelette que viendra se loger logiquement votre épaule, lorsque vous la portez sur l'épaule. Contrairement à ce que l'on peut penser au vu de la mesure de la lame, c'est une faux assez équilibrée si l'on considère que le gros du poids c'est ce tube. Le reste n'est qu'un squelette léger (PVC fin), mousse, carton, polystyrène et fin pan de bois.


V CONCEPTION OU TRANSFORMATION DU SQUELETTE (penchez vous sur le vocabulaire de l'anatomie humaine)

Ici deux options : ceux qui vont faire leur squelette eux même, et ceux qui vont l'acheter.
Personnellement je me suis mis à faire un squelette de but en blanc. Je suis patient, voire même très patient. Puis j'ai fini par me dire que le temps à y passer vaut grandement la dépense pour l'acheter fait. Ceci reste mon point de vue. Libre à vous d'essayer de le faire vous même, en sachant que :
- le crâne doit être creux pour recevoir le bout de tube et l'emmanchement à la lame de la faux,
- la colonne vertébrale doit enserrer parfaitement le manche.
Je salue dores et déjà votre dextérité et m'incline devant votre discipline (je suis faible oui...).
Pour ceux qui achèteront leur squelette, vous le recevrez probablement monté avec des morceaux de fil de fer et des vis partout.
Commencez par le désosser, en retirant la tête, les bras et les jambes. Déboitez la partie bassin et coccyx et réservez le coccyx qui fera l'embout solide de votre manche.
Vous remarquerez que la colonne vertébrale est creuse et en deux parties au niveau du buste, avant et arrière, reliée par une série de vis.
Découpez à la scie à métaux la partie basse de la colonne vertébrale au niveau des dernières côtes. [url=https://i11.servimg.com/u/f11/12/30/38/65/crocqu11.jpg]Vous vous retrouvez avec :
- un buste et la colonne vertébrale vissée par l'intérieur,
- la partie basse de la colonne vertébrale, peut être reliée au bassin.

Découpez la partie basse de la colonne au raz du bassin si elle n'est pas déjà trouée. Vous avez donc un tube de colonne vertébrale que vous pouvez enfiler sur le manche.
Dévissez la partie de colonne vertébrale intérieure du buste puis placez le squelette sur le manche. Fixez à la colle chaude au besoin quand vous estimez que le buste est droit. Revissez la partie interne de la colonne sur le manche.[/url] Remontez la partie basse de la colonne contre le buste et fixer avec un bourrelet de colle chaude au buste en haut et à la partie manche en bas. Pour les plus adroits vous pouvez dessiner en continuité sur le manche quelques vertèbres avec le pistolet à colle pour la finition.
Masquez le vis visibles et les trous laissés par ceux que vous avez démonté avec un peu de colle chaude aussi.

Question des épaules : laisser ou pas les omoplates ?
Le squelette de la faux est censé être dépourvu d'omoplates et avoir à la place deux côtes supérieures écartées du buste.
Pour ceux qui réalisent eux même leur squelette, ce n'est pas un problème de le réaliser à l'identique.
Pour ceux qui ont acheté leur squelette, libre à vous de laisser les omoplates telles que livrées ou de les découper.
Pour ceux qui veulent créer les cotes supérieures à l'identique :
- réalisez quatre bandes de tapis de mousse d'environ 40 x 1cm
- collez les deux à deux en y insérant une tige de fer pour le tenue (fil de fer), arrondissez les bords au fer à souder pour lui donner un aspect d'os, courbez les idéalement pour lui donner l'aspect des cotes hautes de la faux, passez une sous couche (colle à bois ou DIP Etanch).
- percez le tube au raz de la partie haute du buste pour y insérer les fils de fer,
- insérez de la colle chaude à l'intérieur du trou et enfilez immédiatement le fil de fer, tenez jusqu'à fixation, finissez à la colle chaude pour parfaire le raccord,
- renouvelez avec l'autre côté.

Ensuite, placer le crane, et marquez sur le dessous l'emplacement où se placera le tube PVC.
Réalisez une ouverture ronde, centrée sur votre marque sur le dessous de diamètre 32mm pour insérer le tube.
Découpez proprement votre crane en deux au cutter ou réalisez une ouverture propre sur les cotés et le dessus pour pouvoir accéder à l'intérieur du crâne, et réservez le pour plus tard.

Après, placez le coccyx dans le bon sens sur l'extrémité du manche et réalisez la même opération que pour le crâne.
Veillez à ce qu'il bute au maximum sur le bout du tube et qu'il ne bouge plus avant de coller.
Lorsque vous poserez, vous allez avoir tendance à la poser sur cette pointe au sol, et de ce collage dépend la possibilité de le faire.
Enfin réalisez 5 vertèbres en tapis de mousse :
- découpez 3 rectangles de tapis de mousse pour chaque vertèbre et collez les sur le manche,
- arrondissez les angles avec le fer a souder, et créez les creux de chaque vertèbre en vous inspirant de croquis existant sur internet,
- collez des petits bouts de mousse de part et d'autre de l'épine supérieure de chaque vertèbre pour accentuer le réalisme.



VI CONCEPTION DE LA LAME

Ici deux options aussi : ceux qui ont les moyens de faire la lame en polystyrène extrudé, et ceux qui vont faire une lame composite moins chère à l'achat.

Pour la lame en polystyrène extrudé :
- avantage : plus légère, moins de temps de travail, emboitement sur le crâne plus facile à réaliser, convient mieux à une version démontable
- inconvénient : plus fragile qu'une lame composite (risque de casse au transport, surtout la pointe)
Matériel :
- 1 plaque d'aggloméré de 10 x 30 cm minimum, épaisseur 5 à 10 mm (à récupérer sur un vieux meuble style Ikea, la plaque qui fait généralement le fond, ca fait l'affaire),
- 1 panneau de polystyrène extrudé 0.50 x 1.25 ou 1.50m épaisseur 2cm.
Commencez par calquer votre emmanchement dans la plaque d'aggloméré. Il doit être suffisamment long pour traverser le tube PVC qui se trouvera dans le crane et buter contre la face avant du crâne, et rentrer suffisamment dans la lame pour assurer sa tenue (plus profond elle rentrera, mieux ça tiendra).
Placez le crane sur le tube, et marquez le passage de l'emmanchement en aggloméré :
- sur l'arrière du crane,
- sur le tube de part et d'autre, là où il va traverser.
Allez à l'extérieur et munissez vous de votre masque (émanations de plastique). Avec le fer à souder, réalisez les ouvertures nécessaires au passage de l'emmanchement sur le crane et sur le tube.
Les faire avec le fer à souder va pousser la matière sur les bords de l'ouverture, ce qui va la solidifier et diminuer le risque de fissure, là ou un coup de cutter ou de scie trop brut peut fragiliser l'ensemble par fissuration à terme. S'assurer enfin que l'emmanchement se place bien dans les ouvertures, recentrez le crane sur le manche et mettez un gros point de colle chaude à l'intérieur du crane :
- sur la butée du tube sur le haut du crane,
- sur les passages au niveau de l'arrière du crane et du tube,
- sur la butée de l'emmanchement sur la face avant du crâne.
Vous pouvez refermer le crâne en appliquant de la colle chaude à l'intérieur et à l'extérieur, et tronquez l'excédent après séchage avec votre cutter.
Calquez la lame et découpez la au cutter dans le bloc de polystyrène. Détaillez le tranchant de la lame avec un long couteau de cuisine bien tranchant, sans donner trop d’ac-coups (chaque va et vient laisse une empreinte sur le polystyrène qui sera une de plus a reprendre pour la finition. Veillez à réaliser une empreinte des futurs raccords sur le crâne pour la reporter sur votre lame afin qu'elle épouse parfaitement la partie emmanchement.
Marquez l'arrière de la lame au niveau de l'emmanchement et avec le plus long couteau de cuisine que vous avez, réalisez l'ouverture pour permettre d'enfiler l'emmanchement dans la lame. Petite astuce pour la faire aussi droite que possible:
- faites une incision sur la marque que vous avez faite, posez votre couteau sur une table et réalisez une petite cale pour que celui ci soit parallèle au plan de la table,
- posez la lame sur la table et ajustez la hauteur pour que la lame du couteau rentre dans l'incision que vous avez faite,
- poussez la lame dans l'incision le plus droit possible sur toute la largeur du futur emmanchement.
Enfin vérifier que l'emmanchement se place bien dans l'incision avant de coller. Si ca force ne poussez pas au risque de casser la lame ou de créer un bourrelet à l'intérieur qui risque de se voir à l'extérieur de la lame en bout d'emmanchement.Il vaut mieux que la cavité soit légèrement plus grande que l'emmanchement (5mm à 1cm). Pas trop grande non plus pour ne pas fragiliser la lame. Mettez un filet de colle chaude sur l'emmanchement le long du crane et placez définitivement la lame.
Ne jointez surtout pas les imperfections à la colle chaude au risque de fondre votre lame en polystyrène.

Pour la lame composite :
- avantage : plus solide que la lame en polystyrène, et moins chère, convient mieux à une version non-démontable
- inconvénient : plus lourde, et plus longue à réaliser, emmanchement plus conséquent
Matériel
- 2 tapis de sport,
- une plaque d'aggloméré de 25 x 50 cm minimum, épaisseur 5 à 10 mm (à récupérer sur un vieux meuble style Ikea, la plaque qui fait généralement le fond, ca fait l'affaire),
- 2 baguettes de bois arrondies "champlats" 4 x 22mm longueur minimale d'1m20 (environ 2 euros unité chez votre magasin de bricolage),
- option : un vieux calendrier cartonné, et du tapis de mousse fin (1mm, créamousse, etc... mais ce n'est qu'une option)
Commencez par prendre un champlat, et le mettre à "bomber" (pas trop fort au risque de le casser) coté arrondi vers l'extérieur pour lui donner un aspect d'arc au naturel. Laissez le la le temps de réaliser les autres opérations de la lame.
Calquez la partie arrière de la lame, et votre emmanchement, dans la plaque d'aggloméré. Il doit être suffisamment long pour traverser le tube PVC qui se trouvera dans le crane et buter contre la face avant du crâne. Découper dans la plaque votre forme de lame aussi loin qu'elle vous le permet. Si vous voulez faire du "zèle" et avoir une tenue optimale, soit vous trouvez une plaque d'aggloméré plus grande qui vous permette de faire toute la forme, soit vous faites une forme de puzzle a l'extrémité pour insérer une extension en carton (aussi rigide mais plus léger). Ainsi l'âme de votre lame composite sera suffisamment grande dans la lame pour assurer sa tenue. Selon si vous voulez qu'elle soit démontable, ou pas, et que vous voulez supprimer tout effet de flambement (lame en chewing-gum), vous pouvez découper deux tiges d'environ 50 cm dans un de vos champlats (mais il faudra penser a faire une réservation dans les pans de mousse pour les intégrer) pour la renforcer en diagonale jusqu'à la partie qui s'insère :
- dans le cou pour la version non démontable,
- dans le bas du crâne pour la version démontable (a cause de l'emplacement du système de manchon à la base du cou).
Sur le tranchant de la lame, enlever deux gros centimètres de matière pour permettre le collage des deux pans de mousse.
Placez le crane sur le tube, et marquez le passage de l'emmanchement en aggloméré (et des tiges de bois de renfort si vous êtes partis sur cette option) :
- sur l'arrière du crane,
- sur le tube de part et d'autre, là où il(s) va(vont) traverser.
Allez à l'extérieur et munissez vous de votre masque (émanations de plastique). Avec le fer à souder, réalisez les ouvertures nécessaires au passage de l'emmanchement sur le crane et sur le tube.
Les faire avec le fer à souder va pousser la matière sur les bords de l'ouverture, ce qui va la solidifier et diminuer le risque de fissure, là ou un coup de cutter ou de scie trop brut peut fragiliser l'ensemble par fissuration à terme. S'assurer enfin que l'emmanchement se place bien dans les ouvertures, recentrez le crane sur le manche et mettez un gros point de colle chaude à l'intérieur du crane :
- sur la butée du tube sur le haut du crane,
- sur les passages au niveau de l'arrière du crane et du tube,
- sur la butée de l'emmanchement sur la face avant du crâne.
Vous pouvez refermer le crâne en appliquant de la colle chaude à l'intérieur et à l'extérieur, et tronquez l'excédent après séchage avec votre cutter.
Calquez la lame complète ou dessinez la sur l'envers d'un tapis de sol, veillez à prendre l'empreinte de l'arrière du crâne et du cou pour faire la faire jointer parfaitement et découpez-la au cutter.
Retournez cette première face de lame et calquez la sur l'envers du reste de tapis de sol. Vous avez vos deux cotés de lame en mousse.
Si vous avez opté pour une lame non-démontable avec les renforts, faites les trous de réservation nécessaires au passage des renforts sans transpercer la mousse.
Si vous avez un pan de créamousse ou de mousse fine d'1mm, vous pouvez couper totalement la mousse pour insérer les renforts et vous plaquerez votre lame avec de la créamousse pour réaliser le rebord visible de la lame.
Si vous n'utilisez pas de créamousse, il y a un moyen simple de faire ce rebord : tracez le rebord sur la lame et appliquez une bonne couche de sous-couche non diluée au pinceau le long de la marque en l'étirant vers le haut de la lame. Placez une seconde couche si l'effet ne vous parait pas assez prononcé.
Collez à la colle chaude vos deux pans de mousse sur la structure en aggloméré/carton de la lame. Pour ce faire commencez par la partie crane en la jointant parfaitement puis placer des lignes de colle successives au fur et a mesure de la pose, en veillant a faire un trait de colle le long de la partie haute et basse en continu. Ne mettez pas toute la colle d'un coup sinon elle aura séché le temps que vous posiez correctement votre pan de mousse. Jointez parfaitement le coté lame quitte à ce que la colle y déborde un peu.
Ensuite, récupérez le champlat de bois que vous avez mis à bomber, il a dû prendre une belle courbure. Il va servir a rigidifier durablement l'ensemble de votre lame, et vous permettre de la poser sur la lame sans trop l'abimer en créant un bord haut en dur. Découpez un léger biais sur une extrémité puis découpez l'autre extrémité en biseau, un peu moins longue que la longueur de la partie haute de la lame. En effet, si vous voulez passer en convention, je ne saurais vous recommander de laisser l'extrémité pointue de votre lame seulement en mousse (oui moi j'ai fait la connerie de la faire jusqu'au bout et j'ai réfléchi après :( mon quart d'heure 'blond'). Le renfort de champlat ne doit pas couvrir la pointe de la lame. Collez le sur la partie haute, à la colle chaude. La courbure due au temps de bombage rends le collage d'autant plus facile. Pour ceux qui ont opté pour les renforts bois, vous pouvez assurer un peu plus le coup et coller la partie de champlat qui touche les renforts avec de la colle à bois. Encore ici, ne mettez pas de la colle chaude sur tout le long d'un coup au risque qu'elle ne sèche trop vite, collez au fur et a mesure de la pose en pressant directement.
Enfin tracez le tranchant de la lame sur 2 bons centimètres et taillez le proprement au cutter en suivant la ligne médiane entre les deux tapis de mousse et cette ligne que vous venez de dessiner.


VII FINITIONS ET MISE EN PEINTURE

Couronne d'épines
Le crâne du squelette est ornementé d'une couronne d'épines.
Taillez une bande de 5 gros millimètres sur une chute de tapis de sol, de la longueur de la circonférence du crane (vérifiez la longueur sur le crâne et ajustez).
Ensuite taillez au cutter des épines, du milieu de votre bande vers l'extérieur (dans l'autre sens c'est plus compliqué). Sortez à l'extérieur, mettez votre masque et arrondissez les angles au fer à souder pour lui donner une belle forme de ronce ronde. Mettez un coup de fer à souder derrière chaque épine pour les relever. Enfin collez votre couronne aux extrémités, placez la sur le crane et fixez-la avec quelques points discrets de colle chaude.

Mode démontable
Découpez le cou à la scie au raz du crane. Sortez à l'extérieur avec l'ensemble crâne et lame et élargissez le passage autour du tube avec le fer à souder pour insérer le manchon.
Essayez de passer le manchon. Modifiez le au besoin pour permettre l'emboitement maximum si le renfort en plaque d'aggloméré à l'intérieur du crâne gêne (entaille au fer à souder, nettoyez la d'un coup de cutter pour permettre l'emboitement).
Prenez le manchon femelle-femelle et badigeonnez un coté (celui entaillé si vous avez dû entailler) avec de la colle vulcanisante.
Emboitez à fond le bout de manchon collé dans le tube du crane. Le collage/soudage est quasiment immédiat, et vous avec un crane avec un demi-manchon prêt à emboiter qui dépasse. Emboitez le à fond sur le manche de la faux, corrigez l'alignement de la lame, et fixer avec un petit point de colle chaude, votre semble sera ainsi maintenu pendant le percage. Percez avec un forêt adapté au diamètre de votre boulon à 1,5cm du bord du manchon avec un foret à métal ou à bois, de préférence de face. Vous pouvez percer de coté mais ca sera moins esthétique avec les deux bouts de boulon de chaque coté, qu'avec la tête ronde de face et l'écrou niché dans la colonne entre la lame et la tête. Vissez fort, mais pas trop. Plus vous vissez fort et plus l'emboitement sera efficace, mais trop fort risque de vous faire dégrader votre faux. Retirez le point de colle de sécurité au cutter. Voila, vous pouvez désolidariser la partie lame+tête, et le reste du squelette+manche à volonté.

Préparation des supports
Inspectez l'ensemble de votre ouvrage, et guettez les moindres défauts surtout sur le squelette. La peinture chromée les révèle plutôt bien.
Bouchez les trous de vis du squelette à la colle chaude, corrigez les défauts de votre lame, de la partie coccyx, etc... de la qualité de cette préparation va découler le temps que vous allez mettre à finir votre faux.
Poncez toutes les parties en PVC avec un papier à poncer fin, et je dis bien toutes, dessus , dessous, derrière, grandes, petites, ou qui semblent improbables a atteindre pour le commun des mortels, car la bombe elle ne les oubliera pas ! Enfin passez un chiffon légèrement humide pour retirer toute poussière. C'est ce qui va permettre à la peinture chromée d'adhérer efficacement au PVC sans vous en laisser sur les vêtements.

Sous-couche
Je ne vais pas faire l'affront d'expliquer comment on applique une couche de sous-couche a des cosplayeurs qualifiés, mais comme des débutants peuvent passer par là, et que je détesterai laisser cette section vide, voici deux bases que j'aime bien :
- la sous couche à la colle à bois, assez facile à appliquer quand suffisamment diluée, peu chère, donne un support semi-rigide après séchage qui se prête facilement aux bouts d'arme et d'armure qui n'auront pas a subir de grosse déformation, et enfin c'est de la colle donc évitez de mettre votre arme à sécher dans un extérieur poussiéreux,
- la sous-couche au DIP Etanch, oui c'est cher le pot, mais pour les parties d'armes et d'armure qui vont demander de la flexibilité il n'y a pas mieux qu'une élasticité de près de 400% (personnellement testé car je n'y croyais pas) sans risque de déchirure, s'applique brut lorsque l'on doit combler des défauts ou créer un rebord facilement, ou diluée et de préférence par trempage dans un bain pour un rendu uniforme sur la pièce (résultat garanti).
Lorsque l'on dit cher tout est relatif, j'ai un pot de 5 litres que je n'ai pas fini après un an et des dizaines de cosplays à son actif. le pot coute 75 euros (l'acheter en grosse quantité diminue son prix au litre), et je peux en faire encore pour une année identique. Elle se conserve très bien une fois fermée. C'était mon coup de pub ;)
Appliquez sur toutes vos parties mousse et polystyrène, en une, deux, voire trois couches au besoin, si vous avez décidé de bâcler l'étape précédente (la couronne d'épines, le tube en mousse au niveau du torse si ce n'est pas fait, les vertèbres au bout du manche après le coccyx, et la lame.

Peinture
Commencez par peindre toute la partie manche à la bombe, sauf la partie tube (que vous pourrez faire à la toute fin pour pouvoir manipuler facilement la faux pendant toute la peinture chromée.
En cas de novices de passage, ou de personnes qui ont une mémoire visuelle a très court terme, ou qui s'endorment en lisant ce tutoriel, je vous rappelle que cette opération doit se faire en extérieur si vous n'avez pas de cabine à peinture dans votre maison, et bien sûr avec un masque. Choisissez une bombe de peinture avec des propriétés plutôt bonnes en adhérence sur le PVC pour ne pas vous retrouver avec du chromé partout sur vos mains et sur votre costume.
Secouez une bonne dizaine de minutes, vous vous rappelez ces moments cachés dans votre chambre, adolescent, à vous branler la biiiiiip... (petite encartade et c'est surement tout ce que vous retiendrez de ce tutoriel), bien vous la secouez aussi longtemps et aussi fort cette bombe ! vous êtes énervé, vous voulez que la bille transperce cette paroi en alu ! 10 grosses minutes car on ne sait pas combien de temps cette bombe a passé sur un étalage sans être un minimum remuée (sauf si vous avez un vendeur bricolage qui adore secouer de la bombe toute la journée, ce qui est plutôt rare...).
Ca y est elle est prête cette bombe de peinture, faites un essai à 20cm d'un bout de carton, la passe est uniforme, vous pouvez déterminer la couche qui va faire une goutte.
Bombez maintenant tout, sauf la lame, et gardez le tube du manche à peindre à la fin. Vous pouvez utiliser du papier journal et du scotch de masquage pour les puristes mais ce n'est pas vraiment nécessaire vu qu'il vous reste la peinture de la lame a faire et que vous allez recouvrir tout défaut. Bombez à une distance d'environ 20-30 cm, pas plus près, par couches de travers croisées et le long des cotes. Petite astuce (mon coté anti-Mercotte): commencez par l'intérieur de la cage thoracique le long des cotes, de la partie la plus au fond vers la partie la plus près, ca vous évitera de galérer à la faire quand tout le reste sera peint pour ne pas frotter les parties extérieures peintes.
Appliquez vous de la même façon que vous vous êtes appliqué à poncer, même mieux, traquez la moindre parcelle non peinte, mais ne surdosez pas au risque de créer des gouttes. Passez, ne restez pas sur un point précis, quitte a appliquer une seconde couche sur des endroits difficiles. Mettez la faux a sécher lame vers le bas calée pour que le manche ne rentre pas en contact avec quoi que ce soit, et peignez le tube du manche. Prenez un chiffon qui ne servira qu'à ca, et guettez tout de même les premières minutes de séchage, surtout les endroits où vous avez insisté, car c'est là que se forment les éventuelles gouttes de surplus. Dès la formation d'une goutte épongez la avec le chiffon et refaites une passe rapide à la bombe.
Ensuite, réalisez un tube de mousse d'environ 32mm x 77 cm (non je déconne si il fait 35mm c'est très bien). Ce tube se place dans la cage thoracique, fixée contre le sternum, et enfin sur la colonne vertébrale en bas et le cou en haut (veillez a ne pas le fixer sur le manchon pour ceux qui ont une version démontable).Avant de le fixer à la colle chaude (ne débordez pas de trop car ca impliquera une retouche de peinture obligatoire), passez une couche de sous couche, et peignez le en noir. Vous pourriez jouer de flemmardise et le mettre tel quel avec la jonction du tube cachée vers l'intérieur, mais je vous assure qu'un coup de noir brillant sur le chromé fait le plus bel effet 'steampunk'.
Enfin, passez à la peinture de la lame.
Pour ceux qui veulent se la jouer pro à l'acrylique (moyennant l'achat de peintures acryliques) c'est =>ici<=
Pour ceux qui débutent, secouez votre pot de peinture gris métal pour diluer les solvants. Appliquez d'abord avec votre pinceau fin le long de la jonction avec le crane sur 2 bons centimètres pour être sur(e) de ne pas déraper avec le gros pinceau. Nettoyez proprement votre pinceau fin car il va resservir, puis appliquez votre gris métal uniformément sur toute la lame avec le gros pinceau, en étirant la peinture, et laissez sécher. Nettoyez votre gros pinceau proprement aussi. Préparez votre peinture noire, vous allez vous essayer au brossage à sec. Faites quelques essais sur un bout de carton. Le principe : les creux sont sombres et les arêtes son claires. Tracez une ligne de noir au pinceau fin puis séchez votre pinceau et étirez la peinture vers une direction pour obtenir un dégradé vers le plus clair sans déborder de la ligne. Puis appliquez sur votre lame sèche lorsque vous êtes au point. Commencez par le rebord sur le milieu de la lame, en traçant un trait noir le long de la ligne et en l'étirant (en brossant à sec) vers le bas pour obtenir un dégradé. appliquez sur l"intérieur de la lame sans toucher aux arrêtes, puis le long de la jonction avec le crane vers la lame. Brossez chaque dégradé avec votre brosse pour uniformiser votre dégradé. Laissez sécher et nettoyez vos pinceaux. Pour encore accentuer les reliefs et donner un aspect plus métallique vous pouvez tracer un très fin trait de peinture blanche sur les arrêtes et l'estomper directement en frottant délicatement dans le sens de l'arrête avec votre doigt.
Passez à la peinture sur le crâne. Déposez un peu de noir au fond des orbites et les trous de nez, brossez à sec, le fond doit être plus sombre que la face avant. De même appliquez un peu de noir sur la dentition, et brossez pour que les interstices entre les dents soient noir. Vous pouvez aussi mettre un fin trait de noir au dessus et en dessous de la couronne d'épines et le dégrader en brossage à sec sur le crâne.
Certains seraient tentés de vouloir vernir l'ensemble pour fixer la peinture et faire un rendu plus brillant encore. Je ne vous le conseille pas, du moins sur un objet en PVC/mousse qui a tendance à se déformer. C'est le risque que le vernis craque sous la déformation et vous pourrez dire au revoir à vos chances de rattraper une retouche peinture inattendue. Mettez plutôt le pris sur la qualité de votre peinture chromée, et de vos peinture à rendu métallique (noir brillant, et gris métal).

Ceintures
Vous pouvez vous faire vos propres ceintures en mousse ou autre matériaux mais je vous conseille d'acheter trois ceintures larges (4cm) marron foncé ou noir avec boucle gris métal (3-5 euros unité sur Ebay). Le cuir et les boucles métal vont donner un superbe rendu dans le registre 'steampunk' de cette faux. Ajustez la position de vos ceintures sur le plexus, tracez et faites quelques petites découpes pour les insérer entre les côtes, couper l'excédent pour que la coupe propre bute sur la boucle en retour d'un tour autour du tube de mousse, et collez à la colle chaude ou à la glue 3. Ne craignez pas pour les conventions, beaucoup de monde rentre avec sa ceinture, alors trois de plus :)


Voilà qui est fini... n'hésitez pas à nous faire partager vos problèmes, et je vous mettrai quelques croquis explicatifs au fur et à mesure des remarques.
_________________
Mon DéviantArt
Le passé est derrière, le futur est un mystère,
Mais aujourd'hui c'est un cadeau, c'est pour ca qu'il s'appelle le présent.

Dernière édition par Bladabrute le 25 Août 2017 13:25, édité 23 fois au total.
Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 18 Août 2017 10:34 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 29 Sep 2015 18:27
Messages: 1891
Localisation: Ici, juste là... Tu me vois? ^_^
Sympa comme tout, tu pourra rajouter une image de référence? (Je ne connais pas cette faux et je ne suis peut être pas la seule ^_^)
Par contre, le PVC dégage des produits toxique a la chauffe, précise qu'il fait travailler dans un espace ouvert et en portant un masque spécifique (Briaeros me corrigera si je me trompe, c'est lui le grand spécialiste ici MDR)
_________________
**************
Ma page Facebook, c'est par ici pour voir les cosplays finis et les WIP ^_^
Fini :
Aloy, Cendrillon punk

En cours :
Harley Quinn, Lady Mechanika

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 18 Août 2017 12:03 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 16 Juin 2017 14:44
Messages: 373
Localisation: Bretagne (35) et Rhône-Alpes (38) (Bretagne en période scolaire et Rhône-Alpes les vacances)
Déjà je trouve personnellement que ce tuto est très intéressant mais je rejoint Jolia sur la question des consignes de sécurité : en effet il faut aussi préciser que tout ce qui est peintures/colles/etc... peut dégager des vapeurs toxiques (à moins forte doses pour certaines peintures) : tout solvant contient des vapeurs légèrement toxiques qui peuvent créer des problèmes comme mal de tête, faibles nausées, etc...
Dont il est important de préciser qu'il faut faire ça dans un endroit ouvert pour éviter ces soucis (ça peut sembler évident quand on le sais mais ça ne l'est pas forcément si l'on est pas au courant)

Autre petite remarque qui est une interrogation personnelle : le manche il peut être démontable ou pas ? Parce que j'ai bien compris que la lame l'était mais est ce que le manche pourrait se diviser en 2 parties ? Parce que ça serais vachement plus simple pour le transport quand même... :?:
_________________
~~~~~~~~~~~~
Cosplays :
-Tohka Yatokami, Date a Live ~15%
-Miku version Magnet ~60%

Mon p'tit compte insta : https://www.instagram.com/feuill.tons/

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 18 Août 2017 12:12 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 11 Août 2017 15:34
Messages: 257
Localisation: Près d'une tasse de cappuccino ;)
J'ai fait un petit laïus pour la protection au début mais je prends aussi la consigne de réaliser les opérations de fonte du PVC en extérieur et avec le masque.

Pour la version démontable, c'est la lame avec le crane qui se démontent du tube, via un manchon au niveau du cou fixé avec un boulon discret.
Du coup vous vous retrouvez avec deux bouts d'1,50 - 1,70 m. Je vous proposerai le montage plus tard sur le tuto, j'essaie d'avancer les croquis que je vais insérer un peu partout et l'image de référence.

Pour les plus curieux, ceux qui connaissent DéviantArt, j'ai créé récemment le mien (Blada0210) et j'y ai inséré les photos du montage pour que vous ayez un apercu.

Bon je vais manger un peu et je m'y remets, bon appétit.
_________________
Mon DéviantArt
Le passé est derrière, le futur est un mystère,
Mais aujourd'hui c'est un cadeau, c'est pour ca qu'il s'appelle le présent.

Dernière édition par Bladabrute le 19 Août 2017 10:43, édité 1 fois au total.
Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 18 Août 2017 15:45 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2017 16:43
Messages: 838
C'est complet et tout, franchement chapeau surtout que ta faux est magnifique ! J'espère qu'il sera utile à plus d'un ! Pour ma part je m'en servirai probablement pour la partie purement "faux", donc la forme globale, la peinture etc. pour ma propre créa perso ;) Merci pour le partage !
_________________
En cours : Gijinka Libégon (Pokémon) : 40%
A venir : Gijinka Absol (Pokémon)
Page Facebook

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 21 Août 2017 10:17 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 11 Août 2017 15:34
Messages: 257
Localisation: Près d'une tasse de cappuccino ;)
Merci Myu ;)

Bien voila j'ai à peu près terminé, a quelques petites fautes d'orthographe près peut être, même si j'ai relu plusieurs fois..
J'ai peut être encore quelques liens et quelques croquis à mettre (je mets l'image du patron entre midi et deux heures par exemple) => edit : c'est fait.
N'hésitez pas à donner vos critiques constructives d'ailleurs, je suis très ouvert à la critique.
Je vous ferai un joli dessin explicatif par étapes en retour, en lien sur la partie du tuto en cause.
_________________
Mon DéviantArt
Le passé est derrière, le futur est un mystère,
Mais aujourd'hui c'est un cadeau, c'est pour ca qu'il s'appelle le présent.

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 07 Sep 2017 18:41 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 26 Juil 2003 1:16
Messages: 3724
Localisation: Pont à Mousson (54)
lorsque l'on thermoforme un tube pvc au décapeur thermique et qu'on ne veu pas qu'il plie ou s'écrase ou fasse des plis, l'astuce est de le remplir de sable préalablement(boucher les extrémités pour qu'il ne s'échappe pas). le sable autorisera la courbure, l'étirement en longuer ou la contraction, tout en interdisant au tube de s'éfondre sur lui même ou de plier. le sable conduissant mieux la chaleur que l'air, il favorise également une répartition de la chaleur sur une surface plus étendue, ce qui réduit le risque de chauffer trop fort localement par accident et de percer le tube.

évidement, on peut enlever le sable dés que le tube a refroidi.
_________________
Briareos
Si c'est marqué en rouge, je parle en tant que modérateur.
Sinon c'est un avis personnel.

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 07 Sep 2017 18:50 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 03 Fév 2017 16:43
Messages: 838
C'est intéressant à savoir comme technique, toujours bon à prendre, merci bria !
_________________
En cours : Gijinka Libégon (Pokémon) : 40%
A venir : Gijinka Absol (Pokémon)
Page Facebook

Haut
 Profil Hors-ligne 
 
 Sujet du message: Re: Cosplay avancé : Faux d'Undertaker
MessagePublié: 07 Sep 2017 23:59 
Avatar de l’utilisateur
Inscrit le: 11 Août 2017 15:34
Messages: 257
Localisation: Près d'une tasse de cappuccino ;)
modération pour cause de flood interdit
_________________
Mon DéviantArt
Le passé est derrière, le futur est un mystère,
Mais aujourd'hui c'est un cadeau, c'est pour ca qu'il s'appelle le présent.

Haut
 Profil Site Internet Hors-ligne 
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  

Modérateurs: Nicolas, Ichigo, AoiKitsune, BEN, briareos, Jad'den Korr

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]

Publier un nouveau sujet Répondre au sujet


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group